Utiliser efficacement un jeu de flashcard seul ou à deux


Apprendre le japonais demande un effort de mémorisation. Pour s’aider de façon pratique et ludique, il existe un outil très simple : les flashcard. Comme celles de Kanji oboe, d’Usborne ou de Perpetual Study par exemple.

Utiliser des flashcard peut aider, également, à renforcer la compréhension active et la production des principales formulations introduites.

Elles permettent aux étudiants en japonais de :

  • améliorer son vocabulaire pendant les phases d’acquisition
  • améliorer sa grammaire dans les phases de structuration.
  • améliorer sa compréhension orale dans les exercices de groupes.

Pour une grande efficacité, ces activités se pratiquent avec 6 à 7 cartes au maximum.

Voici plusieurs types d’activités à faire avec vos flashcard seul, à deux ou en groupe. Avec 1 ou 2 jeux.

Avec un seul jeu

Seul

La répétition standard

On fait une pioche avec toutes les cartes (ou une sélection) avec le même côté (kanji, dessin, etc) au-dessus ou en dessous.

On pioche une carte

On essaie de deviner l’autre face de la carte

Si on trouve, on met la carte de côté sinon on la met en dessous de la pioche et on continue.

La répétition espacée

C’est une amélioration du système standard prenant en compte la capacité de mémorisation et d’oubli du cerveau. Cette méthode est aussi connue sous le nom de système Leitner.

Pour en savoir plus sur ce système, voir l’article La répétition espacée ou comment mieux mémoriser le japonais et voici une petite animation pour rapidement comprendre comment cela fonctionne :

Leitner_system_animation

La formation de phrase

On pioche 5 cartes au hasard, et avec les Kanji ou les mots on essaye de former une phrase.

À deux

L’interrogation standard

On fait une pioche avec les cartes à étudier.

On montre une carte et on interroge l’autre.

Si il la connaît, on met la carte de côté. Sinon on la remet sous la pioche.

L’interrogation partagée

On partage le paquet en deux. on montre la carte, on interroge l’autre.

Si il a bon on lui donne la carte.

Si il a faux, on la garde et on la met en dessous de la pile.

Ensuite c’est au tour de l’autre d’interroger.

Le jeu de Kim

Posez 5-6 cartes devant vous. Montrez chacune d’elle en la nommant ou en donnant sa signification générale dans le cas des kanji. Idéalement, faites répéter.

Votre partenaire interrogé ferme ensuite les yeux pendant que vous mélangez les cartes et en enlevez une.

Quand il rouvre les yeux, votre partenaire doit vous nommez (en japonais … です) la carte manquante.

Vrai ou Faux

Présenter une flashcard à l’autre en émettant une affirmation (ex : 食べるの漢字ですね。)

Si l’affirmation est vraie, l’autre dit そうです。 Sinon il dit ちがいます。… です。

Devine ma carte

Prenez, en cachette, une carte chacun.

Vous devez, maintenant, deviner celle de votre adversaire et inversement. Pour cela vous devez poser des questions à tour de rôle.

Suivant votre niveau, posez vos questions en français (ton kanji à la clé ? il a combien de trait ? …) ou en japonais (動物ですか。…)Pour compliquer vous pouvez choisir de n’autoriser que les questions fermées (réponse par oui ou non).

Cadavre exquis

On mélange bien les cartes et on forme une pioche. Le premier pioche une de ses cartes et commence une phrase, le suivant pioche la suivante et complète la phrase, et ainsi de suite.

J’espère que vous trouverez de quoi rendre votre apprentissage du japonais à l’aide de flashcard plus ludique et éducatif en même temps.

Si vous connaissez d’autres variantes ou d’autres façons d’utiliser vos flashcard, n’hésitez pas à donner votre idée en commentaire.

Et n’oubliez pas si vous êtes enseignant devant un groupe que vous ne devez pas hésiter, dès que possible, à vous effacer pour proposer d’autres meneurs de jeu.

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *