Strong Children Japan – partie 1


Pour les enfants un monde nouveau à construire

Fukushima est synonyme maintenant de catastrophe. Cependant Fukushima c’est aussi l’espoir. Un espoir incarné par les enfants. Je vous propose aujourd’hui, des paroles d’enfant japonais, de Fukushima, et leurs traductions. Les textes originaux viennent de strongchildrenjapan.blogspot.com.

 

Do we need elctricity to have fun?

Je suis allé en Inde et je me suis rendu compte que l’on pouvait vivre heureux même en ayant peu d’électricité

 

 

 

 

 

Wind and water from the mountains

Aged 8, Fukushima prefecture. Her words:

わたしがはたちのころには、大学に行っているころみんなは、どこの大学にいるのかな。
休みのときは、ケーキやさんにいってアルバイト

Quand j’aurai 20 ans et que j’irais à la fac, dans quel fac irais je? Pendant les vacances je travaillerais dans une pâtisserie.

 

 

 

I am solar

T-kun, aged 11, Fukushima prefecture. Here is his message:

ぼくが思う10年後、20年後の福島は、今よりもっと住みやすく、キレイな所になっていると思います。
ほとんどの家がソーラーパネルを設置して、発電方法も火力や原子力を終わり、風力、水力、太陽力を使っている未来になっていると思います。
この日本エコになる事は、現在、震災のえいきょうを受けている、岩手、宮城、福島から広まると思います。地震のえいきょうでこの3県は他よりも強くたくましくなるでしょう。そしたらエコな事も始まり、日本中がエーコな国になるでしょう。そのことを願って大人になります。

Le Fukushima que j’imagine dans 10 ou 20 ans sera, je pense, devenu un bel endroit.
La plupart des maisons auront, j’imagine, des panneaux solaires et pour la fabrication d’électricité, à la place de l’énergie de la combustion et du nucléaire, on utilisera, dans le futur, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique et l’énergie solaire.
Ce japon écologique débutera certainement par ceux qui ont subi l’impact du tremblement de terre (iwate, miya, fukushima) pour ensuite se répandre. Ces trois préfectures suite à l’impact du tremblement de terre deviendront surement les plus fortes de toutes. Ainsi l’écologie débutera et tout le Japon deviendra un pays écologique. Je souhaite cela pour ma vie d’adulte.

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *