Retour sur janvier 2016


Voici quelques articles que vous avez peut-être raté en janvier 2016

La méthode d’analyse SWOT pour mieux apprendre le japonais

Découvrez comment les stratégies d’entreprise peuvent vous aider à apprendre le japonais.

Extrait :

L’analyse SWOT ou matrice SWOT est un outil de stratégie d’entreprise permettant de déterminer les options stratégiques envisageables au niveau d’une stratégie concurrentielle particulière.

Le terme SWOT est un acronyme issu de l’anglais : Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats (menaces).

D’autres dénominations équivalentes en français existent, mais sont très rarement utilisées : FFOM : Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces ;

La suite ici

Petite blague sur la langue japonaise : La belle-mère

Car le rire c’est impotant

Extrait

Savez vous comment dire « Ma belle mère ne vient pas dîner ce soir à la maison » en japonais ?

La suite ici

« les Dieux des Tremblements de Terre » (première partie)

Une nouvelle série d’articles culturels par Mathieu Larkanj

Extrait

C’est un fait reconnu : au Japon il y a beaucoup, voire énormément de tremblements de terre. Ils existaient depuis toujours, mais on n’en a jamais autant parlé que depuis la catastrophe qui a frappé Fukushima. Par contre, ce qui est plus étonnant, c’est qu’il existe un « kami des tremblements de terre ». Celui-ci est vénéré sur l’archipel pour s’attirer ses faveurs et, dans un moindre mal, dans un mélange de ferveur et de crainte, apaiser sa terrible colère.

La suite ici

N’oubliez pas que si vous ne voulez raté aucun nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter

Vous pouvez aussi nous suivre sur twitter ou facebook. (n’oubliez pas de nous ajoutez dans les notifications)


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *