Quel est le palindrome japonais classique le plus connu ?


Les palindromes ou 回文(かいぶん)en japonais sont des jeux linguistiques où un mot (ou une phrase) peut être lu de la même façon du début à la fin ou de la fin au début.

Les trois palindromes ci-dessous sont les grands classiques les plus connus au Japon.

Il est à noter qu’en plus d’être des palindromes, ils ont la forme classique 5-7-5-7-7 des poèmes japonais Tanka.

長き夜の 遠の睡りの 皆目醒め 波乗り船の 音の良きかな

En kanji et kana, ce palindrome se lit :

ながとをねぶりの みな目醒めさなみふねをときかな。

En kana simple, vous repérerez mieux l’aspect palindromique de ce tanka :

ながきよのとをのねぶりのみなめさめなみのりふねのをとのよきかな

Outre la prouesse d’avoir réussi un palindrome de cette taille et respectant la forme classique des tanka, le poème a une signification très intéressante.

En effet ce poème évoque le premier rêve de l’année (celui de la nuit du 1er au deuxième jour de janvier), un événement très important pour les japonais car porteur de bon ou de mauvais augure pour toute l’année.

Afin de s’assurer de faire des rêves de bon augure, il existe une habitude consistant à poser sous son oreiller, le soir du premier jour de l’an, une image représentant le takara bune, ou navire au trésor, des 7 divinités du bonheur.

C’est de cette habitude dont il est question dans ce poème palindromique évoquant « les bienfaits du bruit des vagues fouettant le navire que nous empruntons tous pour une longue nuit de sommeil ».

D’ailleurs il est devenu coutume d’inscrire ce poème sur les images représentant le takara bune et certains japonais pensent que le fait de lire trois fois ce poème avant de glisser l’image sous leur oreiller augmentent encore leur chance de voir un rêve de bon augure.

Il existe une variante au niveau des kanji :

永き世の 遠の眠りの みな目ざめ 波乗り船の 音のよきかな

La principale différence est 長き夜 (longue nuit) qui devient 永き世 (vaste monde). Le sens devient donc « les bienfaits du bruit des vagues fouettant le navire que nous empruntons tous pour un long voyage ensommeillé »

Sources :
ja.wikipedia.org
geocities.jp/sybrma


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *