proverbe japonais – 憎まれっ子世にはばかる


憎まれっ子世にはばかる

Lecture :

nikumarekko yo ni habakaru

Traduction littérale :

Les mal aimés maîtrisent le monde.

Signification :

Ce proverbe signifient que les personnes détestables ou détestés ont beaucoup d’influence sur le monde.

En fait le sens serait assez proche du titre du livre : « la femme parfaite est une connasse ». Il est vrai que même si on a beau les détester, on ne peut s’empêcher d’envier le sans-gène des connasses ( et autres gros cons) qui influencent le monde.

On retrouve ce proverbe dans le jeu « Edo iroha karuta »

À rapprocher de :
  • Japon : 雑草は早く伸びる – les mauvaises herbes poussent vite
  • France : Les mauvaises herbes ne périssent jamais
  • Angleterre : Ill weeds grow apace. ( les mauvaises herbes sans valeur prospèrent toujours; et les gens sans valeur semblent prospérer aussi.)
  • Japon : 渋柿の長持ち (le parsommon astringent est increvable)
  • Japon : 呪うに死なず (ce que l’on maudit, ne meurt jamais)
  • Angleterre : The more knave, the better luck. (Le plus fourbe, le plus heureux)
Variantes :
  • 憎まれ子(にくまれご)世にはばかる
  • 憎まれ子国にはびこる
  • 憎まれ子世に出る
  • 憎まれっ子世にはびこる
  • 悪まれ者世に憚る」ともいう。
  • 憎まれ子頭堅し
Point de vocabulaire et grammaire :
  • 憎まれっ子- nikumarekko – Les personnes/enfants que tout le monde déteste, qui ne sont appréciés de personne (les teigneux, les grosses brutes, les patibulaires, etc)
  • 世 – yo – le monde, la société
  • に – ni – sur (に est une particule grammaticale désignant vers où se dirige l’action d’un verbe)
  • はばかる – habakaru – avoir une grande influence (étonnamment はばかる peut aussi avoir le sens de « être pudique », « être réservé » peut-être pour signifier que ceux qui dirigent réellement le monde sont plutôt discret ^^⁾
Attention :

Il ne faut pas traduire ce proverbe par : « Les personnes mal aimés sont des personnes totalement réservés sans ambition. »

nikumarekko_yo_ni_habakaru


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *