Le premier flashcard francophone sur les kanji japonais verra t’il le jour ?


Le Japon possède une écriture qui possède de part son origine chinoise une grande quantité d’idéogramme.

Sur les 50000 idéogrammes chinois seuls 2000 restent obligatoire à apprendre.

Cependant 2000 kanjis plus la centaine de caractères composant les syllabes c’est encore beaucoup comparé à nos 26 lettres de l’alphabet.

Cet apprentissage des kanji est long et il n’est pas rare qu’une personne abandonne la pratique à ce niveau, par manque de moyens ludiques et efficaces.

Des solutions existent en anglais ou dans d’autres langues, mais qu’en est-il des francophones ?

Kanji Oboe est sur le point de proposer la première solution sous forme de flashcards, destinées aux français.

images-articles-01

C’est une bonne initiative n’est ce pas ?

Cependant ce projet ne pourra voir le jour que s’il reçoit assez de financement.

En effet, afin de pouvoir lancer la production, les imprimeurs demandent un minimum rentable de 1000 jeux de cartes.
Ces cotations ont fait basculer l’ambition des porteurs du projet sous de nouvelles proportions.

Les deux créateurs de Kanji Oboe lance donc un appel au financement via une campagne de crowdfunding imminente. Ainsi il prévoit la production d’un premier jeu de flashcard contenant une centaine de cartes basiques suivie, si le financement porte ses fruits, des 1900 autres.

Lors de cette campagne, vous pourrez précommander un jeu de cartes et acquérir des bonus (détails prochainement sur leur site web), un titre de co-fondateur affiché dans chacune des boîtes de cartes, ainsi que… la gratitude éternelle des passionné de langue japonaise.

Je vous invite à visiter leur site internet kanjioboe.fr et à vous abonner à leurs réseaux sociaux afin de suivre l’avancée du projet et de son futur lancement.

logo-Kanji-Oboe

Triomphons ensemble des 2000 kanji en soutenant un chouette projet

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *