Pourquoi je parle de développement personnel sur un blog parlant de langue japonaise


Vous demandez-vous pourquoi je parle souvent de sujets liés au développement personnel, alors que mon blog traite de l’apprentissage du japonais ?

Le truc, c’est que réussir à apprendre une langue et développement personnel sont indissociables. Comme le feu et la fumée. Comme la rose et les épines.

Voici pourquoi :

Tout est lié…
L’aviez-vous remarqué ?

Tous les aspects de votre vie sont liés. Ils interfèrent les uns sur les autres.

Sceptique ?

Pourtant, regardez :

Marc déteste son travail, son patron et certains de ses collègues. Rien que le fait de se lever le matin pour aller bosser le met de mauvaise humeur.

Après sa journée de travail, il est lessivé, stressé, et à bout de nerfs. Sa tête est prête à exploser.

Il rentre chez lui. Et là, ses 3 enfants sont en train de jouer en criant et courant dans tous les sens. Sa réaction ? Il leur tape une crise « J’ai travaillé toute la journée, je veux du calme maintenant ! ».

Et dans la foulée, il se dispute avec son épouse parce qu’elle les a laissé faire un tel chahut.

Le problème, c’est que cette situation se reproduit encore et encore. À chaque fois que Marc passe une mauvaise journée au travail, en fait. Et comme elles sont toutes mauvaises…

Tout doucement, mais sûrement, et sans s’en rendre vraiment compte, il détériore ses relations avec sa famille. Et aussi sa santé, à cause du stress quotidien.

Un autre exemple :

Marie-Claire tient une boutique de fringue qui marche bien. Mais depuis quelques semaines, elle a des soucis avec son fils de 16 ans. Il est en pleine crise d’adolescence et fait bêtise sur bêtise. L’âge rebelle, comme on dit…

Du coup, elle pense à ses problèmes avec son fils toute la journée. Elle a du mal à se concentrer sur ses clients, afin de bien les conseiller, et de leur vendre plus.

Conclusion : elle perd des ventes et son chiffre d’affaires diminue.

Un dernier exemple pour la route :

Jean-Sébastien est infopreneur. Il travaille chez lui, sur son ordinateur. Il est passionné par ce qu’il fait, et ne compte pas les heures.

Le problème, c’est qu’à se focaliser autant sur son travail, il ne prend plus le temps de faire de l’activité physique. Résultat ?

Comme son corps ne s’est pas assez dépensé physiquement durant la journée, il a du mal à s’endormir le soir, et passe alors une mauvaise nuit.

Le lendemain, il se sent fatigué, et manque d’énergie. Du coup, il a du mal à travailler, à se concentrer, à trouver des idées, et à être productif.

Son travail n’avance pas !

Finalement, il décide de le remettre au lendemain. Il sera en meilleure forme, peut-être…

Voilà pourquoi je parle souvent de développement personnel sur apprendre-le-japonais.fr

Parce que vous ne pouvez pas être motivé si vous avez passé une mauvaise nuit et que vous êtes fatigué.

Parce que vous ne pouvez pas être concentré sur vos leçons si vous avez des problèmes en tête.

Parce que votre cerveau ne pourra pas travailler à plein régime si vous avez une mauvaise alimentation.

Parce que vous ne pouvez pas être en pleine forme et en pleine possession de vos moyens si vous négligez votre santé.

Parce qu’on ne peut pas être bien dans sa peau, si on a des problèmes. Quels qu’ils soient.

Tout est lié.

Si vous voulez réussir à apprendre le japonais, vous devez également réussir dans les autres domaines de votre vie. Parce qu’ils sont liés les uns aux autres.

Et parce qu’un problème dans un domaine de votre vie aura inévitablement des répercussions sur les autres.

Voilà pourquoi je parle de développement personnel sur apprendre-le-japonais.fr. Et pourquoi j’ai bien l’intention d’en parler davantage.

Qu’en pensez-vous ?


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *