Pierre, Papier, Ciseaux (1ère partie)


Sans doute LE jeu le plus populaire au Japon, le « Chifumi » ou « Hifumi », qui signifie « 1, 2, 3 », appelé aussi « Jankenpon », est l’équivalent de notre
« Pierre, Papier, Ciseaux », mais saviez-vous qu’il venait de Chine ?

Eh oui ! À la base ce jeu fut inventé par les Chinois au XVIIe siècle, pendant la fin de la période Ming (1368-1644) par l’auteur du « Wǔzázǔ » (五雜組) « les Cinq Groupes Divers », « Xiè Zhàozhì » (谢肇淛). Il trouverait son origine dans un autre très ancien jeu auquel s’adonnaient les Seigneurs même de la Dynastie Han (-206 à +220) et qui s’appelait le « Shǒushìlìng » (手勢令) « Jeu des Signes des Mains ». Il consistait déjà à faire une joute à l’aide des mains, et le perdant se voyait obligé de boire ; ce n’était donc pas au départ, un jeu destiné aux petits enfants japonais 😮

Ça n’est que bien plus tard que ce jeu est devenu celui des petits enfants, un moyen de tirer au sort une quelconque décision ou tout simplement d’être le plus fort dans la discipline. Un jeu innofensif qui consiste à former avec les mains, soient 1) « Pā » (パー) le « Papier » en tendant les doigts de la main, 2) « Choki » (チョキ) les « Ciseaux » en fermant le poing et en ne tendant que l’index et le majeur et 3) « Gū » (グー) la « Pierre » en fermant le poing. Après les règles sont simples :

1) la Pierre gagne sur les Ciseaux (elle les écrase), les Ciseaux sur le Papier (ils le coupent) et le Papier l’emporte sur la Pierre (il la recouvre) ;D

(D’après le lien « Pierre-feuille-ciseaux » de Wikipédia et le livre « le Japon en un coup d’œil », aux éditions Kiko, 2010)

Larkanj


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *