Lire et écrire le japonais


J’ai dans ma collection de méthodes de japonais, le livre Lire et écrire le Japonais (collection Langues orientales) de chez Larousse.

lire_et_ecrire_le_japonais

Mon avis ?

J’avoue que je suis assez mitigé.

Certes c’est une très intéressante introduction à l’écriture japonaise avec une démarche pédagogique des plus originales, fondée sur la curiosité et le plaisir d’apprendre.

J’aime beaucoup cette approche de l’écriture japonaise. C’est pour cela que j’avais proposé un exemplaire en giveaway (tirage au sort).

Cependant ce Lire et écrire le Japonais est seulement une entrée en matière. Ne vous attendez pas donc, à la fin de votre lecture, à savoir lire le yomiuri shinbun ou l’asahi shinbun, les deux plus grands quotidiens japonais.

Toutefois, en six semaines, vous devriez être capable de lire (un nom, un panneau routier, une enseigne et tout ce qui est écrit en kana comme des livres pour enfants par exemple) et d’écrire les caractères de base.

L’approche, pas à pas, de l’écriture japonaise proposée par Lire et écrire le Japonais est très intéressante. En effet, étonnamment, on ne vous propose pas de découvrir les syllabaires dès les premières pages mais des kanji.

C’est ainsi que les 4 premiers chapitres sont consacrés aux kanjis. On en découvre, de façon ludique, une certaine quantité choisit pour leur côté basique. On nous apprend leur sens (avec une aide à la mémorisation), la façon de les tracer mais pas vraiment la façon de les prononcer.

Même si la prononciation des kanji est peu ou mal expliquer, on voit de façon, tout à fait correcte, les deux syllabaires du japonais : les hiraganas et les katakanas.

L’ouvrage est aussi parsemé d’activités, ludiques et corrigées, permettant de mettre en place ses acquis. Cependant, elles sont parfois si simple qu’on peut avoir l’impression d’être pris pour des « nuls » (ce n’est pas la même édition pourtant ^^). Le test d’évaluation à la fin du livre vous permettra, tout de même, d’avoir un aperçu de vos nouveaux savoirs. Enfin, un lexique et un index, bilingues, permettent de retrouver à tout moment le sens d’un mot

Bref c’est une excellente introduction à l’écriture japonaise et les auteurs, elles-mêmes, reconnaissent qu’il n’est pas suffisant. Outre la prononciation, la grammaire, et donc la construction des phrases, est à peine abordé.  Cependant, votre curiosité éveillée devrait vous pousser à vouloir aller plus loin.

La bibliographie complémentaire en fin d’ouvrage, et ce blog où vous êtes, seront des pistes pour continuer votre apprentissage.

Si ce livre vous intéresse je vous invite à vous le procurer dès maintenant sur amazon.

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *