Les signes de ponctuation japonais


Quand on apprend à lire le japonais, on se concentre surtout sur les kana, les kanji, les chiffres ou les rōmaji. Pourtant les signes de ponctuation japonais sont un élément essentiel de la communication écrite japonaise.

La ponctuation facilite la compréhension du texte. D’un côté, elle indique, par exemple, les intonations ou les pauses à marquer à la lecture orale. De l’autre elle précise le sens, les liens logiques ou l’importance des différents éléments d’une phrase.

En plus un seul signe de ponctuation peut modifier toute la nature d’une phrase, la rendant énonciative, exclamative, injonctive, interrogative, changeant donc son sens et la manière de la prononcer.

Exemples :

行く。J’y vais.
行く? J’y vais ?
行く! J’y vais !
行く… J’y vais …

Les signes de ponctuation japonais, les plus communs, sont :

le point
le point d’interrogation
le point d’exclamation
la virgule
les points de suspension
les parenthèses 「」

Mais il y en a encore plein d’autres. Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet ancien article sur les symboles typographiques japonais ou à visionner cette vidéo de Julien Fontanier sur les deux lectures des kanji.

signes de ponctuation japonais

http://img.youtube.com/vi/uZJgPh-hnBs/maxresdefault.jpg

La vidéo de Julien Fontanier sur …

Pour aller plus loin

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *