Mythes – La création du Japon (2ème Partie)


日本の創造 « NIHON NO SŌZŌ » « LA CRÉATION DU JAPON » (2ème Partie) :

Dans la première partie du « Kōjiki », « Chronique des choses anciennes » nous avions vu que :

[…] « Au commencement (hajime) du Ciel (Ama) et de la Terre (Kuni), les divinités (kami) qui naquirent (aremaseru) dans la Haute Plaine des Cieux (Takama no Hara) sont « Kami Maître de l’Auguste Centre du Ciel » (Ame no minaka nushi no kami), ensuite (tsugini) « Haut et Auguste KamiMerveilleux qui produit » (Taka mi musubi no kami) et « Kami des Naissances Divines » (Kami musubi no kami). Tous trois se manifestèrent seuls et dérobèrent leur corps aux regard (mimio kakushi tamainu) » […]

(extraits du « Kōjiki, chronique des choses anciennes », de Masumi et Maryse Shibata, éditions Maisonneuve & Larose (1969-1997), p. 63 et « les Dieux Nationaux du Japon », de Jean Herbert, éditions Albin Michel (1965) p.20)

[…] « Ensuite, alors que la terre qui venait de naître était comme une tache d’huile flottante (uki abura) et voguait comme une méduse (kurage nasu), les kami qui naquirent des « Choses » (mono) bourgeonnant comme des pousses de roseaux (ashi kabi) furent 宇摩志阿斯訶備比古遅神 « Umashi ashi kabi hiko ji no kami » « l’Agréable Kami Aîné, Prince de la Pousse de Roseau », et 天之常立神 « Ame no toko tachi no kami » « Kamiqui Réside Éternellement dans le Ciel ». Ces deux kami sont aussi nés seuls et cachent leur personne » […]

kojiki-5

(extraits du « Kōjiki, chronique des choses anciennes », de Masumi et Maryse Shibata, éditions Maisonneuve & Larose (1969-1997), p. 63 et « les Dieux Nationaux du Japon », de Jean Herbert, éditions Albin Michel (1965) p.20)

Larkanj

保存

保存

保存

保存

保存


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *