Les Mascottes japonaises (partie 6)


ゆるキャラの起源 « YURUKYARA NO KIGEN » « LES ORIGINES DES MASCOTTES JAPONAISES » (SIXIÈME PARTIE) :

Bien que le concept existe depuis un certain temps, le début de l’explosion du phénomène « yurukyara » fut crédité pour désigner d’abord le personnage de « Hikonyan » (ひこにゃん), créé en 2007 pour marquer les 400 ans de la fondation du château de « Hikone » (彦根城), ce qui provoqua une hausse significative du tourisme et des ventes de produits dérivés du château et de la ville. Bientôt, d’autres pays lui emboîtèrent le pas et créèrent à leur tour leur propre mascotte.

Depuis lors, le nombre de mascottes japonaise n’a cessé d’augmenter dans tout le pays. Des festivals et autres événements sont créés autour de ces mascottes, comme le « Yurukyara Matsuri » (ゆるキャラ祭り) qui est organisé en différents lieux depuis 2008.

 

 

Quelques mascottes apparaissent également dans les conventions internationales, comme « Funasshī » (ふなっしー) et « Kumamon » (くまモン) qui sont considérées aujourd’hui comme les plus célèbres mascottes du Japon. Elles furent présentes au « Japan Expo » 2014 à Paris, et un petit groupe au « Japan Matsuri » 2014 à Londres.

Larkanj21


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *