Les macrons des rōmaji, les comprendre et les taper au clavier


Quand on voit des mots japonais écrits en rōmaji hepburn, on peut voir, comme c’est le cas dans le mot rōmaji, la présence d’un trait (-) au-dessus de certaines voyelles. Ce trait porte le nom de macron.

Un macron ‹ ◌̄ ›, c’est un diacritique présent dans plusieurs alphabets : latin, grec et cyrillique. Il prend, comme on peut le voir dans la transcription du japonais en rōmaji, la forme d’une barre horizontale que l’on place au-dessus des voyelles. Son rôle est d’indiquer que le signe qui le porte reçoit une quantité vocalique longue (en gros la durée de prononciation de la voyelle est allongée) ; il s’oppose en cela à la brève ‹ ◌̆ › présent dans d’autres langues.

Si la méthode Hepburn utilise le macron pour représenter les voyelles longues, par exemple dans Tōkyō, la recommandation officielle japonaise Kunrei, instituée dans la norme ISO 3602:1989 comme norme internationale de transcription pour le japonais, utilise, quant à elle, l’accent circonflexe.

Ainsi そう devient sō en hepburn et sô en kunrei.

Ce dernier présente pour les francophones un avantage car le circonflexe existe en français bien qu’il n’y indique pas la longueur de la voyelle, cependant le kunrei est loin d’être devenu le standard international pour la transcription du japonais.

C’est pour cela que le macron reste aussi largement utilisé pour la transcription du japonais dans les publications francophones comme certaines encyclopédies, des atlas, des dictionnaires de noms propres, des guides touristiques ou de nombreux livres et revues spécialisées sur le Japon.

Par contre, si vous aussi vous voulez ajouter des macrons, cela n’est par forcément évident. En effet, si l’on veut taper en rômaji avec un clavier azerty classique, on ne trouve pas de touche ou de combinaison de touches permettant d’écrire ces macrons.

C’est pour cela que bien souvent dans les publications francophones, même les voyelles longues du rōmaji hepburn sont représentées avec des accents circonflexes (^).

Cependant, les plus puristes d’entre vous se demandent peut-être comment taper ces macrons.

Voici mes astuces :

Smartphone

Pour les smartphones, le plus souvent il suffit d’appuyer longtemps sur la voyelle désirée et de choisir dans la sélection de diacritique proposé.

Ubuntu

Dans ubuntu, vous pouvez mettre en place une combinaison de touche en passant par paramètres systèmes puis options clavier. Il suffit ensuite de choisir windows gauche comme touche de « compose ».

Ainsi la combinaison « windows gauche » + « _ » + « a » donnera ā

Mac OS

Sur les versions 10.3 et 10.4 de Mac OS X, il conviedrait de sélectionner la méthode de saisie « clavier américain étendu », de taper « option » + « A » et de compléter par la lettre à accentuer (en prenant garde au fait que le clavier est considéré comme étant QWERTY). Le caractère particulier ǖ s’obtient en tapant « option » + « A », suivi de « V ».

LaTeX

En LaTeX, le macron s’obtient par l’instruction \=, par exemple \={a} ou \=a pour obtenir ā.

Copier coller + html

En dernier recours, voici les voyelles avec leur macron à copier coller ou à insérer en code HTML pour les webmaster.

Lettres majuscules Lettres minuscules
Sans Avec Unicode HTML Sans Avec Unicode HTML
A Ā U+0100 Ā a ā U+0101 ā
E Ē U+0112 Ē e ē U+0113 ē
 I Ī  U+012A  Ī  i ī  U+012B  ī
O Ō U+014C Ō o ō U+014D ō
U Ū U+016A Ū u ū U+016B ū

 

 


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *