les 20 préceptes du karateka appliqués à l’apprentissage du japonais – partie 2


Suite des 20 préceptes du karateka appliqués à l’apprentissage du japonais

6. Libère et garde détaché ton esprit.

L’esprit s’il doit primer sur la technique et le physique, ne doit pas se laisser enfermer par trop de concentration. Vous devez apprendre à laisser vagabonder votre esprit, à le laisser libre d’agir de lui même de façon presque inconsciente. Votre esprit doit être libre. Ainsi le karateka libère son esprit.

Pour un étudiant en japonais, cela signifie ne pas laissez son esprit s’enfermer dans des pensées parasites comme la peur.

Osez vous exprimer librement même si vous débuter.

Atteindre un non-esprit ou esprit vide permet également une meilleure conscience de son environnement et donc de savoir quand parler à bon escient, de façon clair et réfléchi sans précipitations.

7. La malchance provient de la négligence.

Ce précepte pourrait se résumer en deux mots : vigilance constante !

En clair, tout acte, toute décision prise sans réflexion peut conduire à la défaite. Un karateka ne doit rien négliger et il doit construire son combat ou son non-combat avec méthode et patience pour arriver à la victoire. Il ne fait rien sous le coup de la colère, ni avec précipitation… Il agit vite, mais de façon réfléchi !

Un étudiant en japonais, non plus, ne doit rien négliger et doit construire sa formation avec méthode et patience pour arriver à un résultat.

Voir par exemple des outils de préparation comme le SWOT.

8. Ne pense pas qu’un karateka ne l’est que lorsqu’il enfile son costume.

Un karateka se forge constamment, il entraîne son corps et son esprit pour le rendre moins vulnérable et prêt à se défendre. Cette pratique ne doit pas s’arrêter au port d’un Keikogi. Vous devez garder à l’esprit les préceptes d’un karateka dans votre vie quotidienne et chercher le perfectionnement de votre corps et de votre esprit, par une hygiène de vie simple et sans excès.

Soyez toujours respectueux, tempéré, juste, vigilant, persévérant, prudent, en tant qu’étudiant japonais, pendant vos cours et dans votre vie quotidienne.

9. Le travail d’un karateka dure la vie entière.

La vie de super héros est une voie à suivre, un chemin qui mène vers l’épanouissement du corps et de l’esprit. L’aspirant super héros gravit les marches de la connaissance au fur et à mesure son entraînement, mais n’atteint jamais la connaissance absolue, il y a toujours plus à apprendre, à comprendre. En outre vous devez en permanence réapprendre vos bases pour consolider vos fondations afin d’être toujours au top et pouvoir vous adapter à toutes les situations.

« Comment savoir si votre apprentissage est fini ?
C’est simple si vous êtes vivant c’est qu’il n’est toujours pas fini. »

L’apprentissage du japonais aussi est sans fin. Une langue vivante comme le japonais évolue constamment. Des nouveaux mots apparaissent chaque année, des réformes ont lieu régulièrement,

10. Pense toutes choses de la vie au travers les yeux du karateka qui sommeille en toi, là est la subtilité cachée.

Le mal et le bien sont partout. Alors dans vos actes, dans vos pensées, dans vos décisions, bref, dans tout ce que vous faites, agissez en pleine conscience de vos actes. Appliquez tous les préceptes du karateka dans toutes vos activités de la vie quotidienne et votre vie sera plus sereine et les problèmes plus aisés à résoudre.

Vous avez des difficultés, des soucis, des épreuves…Considérez tout ceci comme faisant partie intégrante de votre formation en japonais, comme une marche supplémentaire vers la perfection.


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *