Les 10 problèmes que j’ai avec les manuel de japonais en papier


À l’heure des PDF et des sites web, voici les 10 problèmes que j’ai avec les manga papier (problèmes sérieux ou plus drôles, à vous de voir).

Avez vous les même ?

1. Les manuels de japonais en papier n’aiment pas l’eau

Ou plutôt les livres aiment trop l’eau et donc prendre un bain avec est à chaque fois dangereux. Alors que j’aime bien étudier ou réviser, de temps en temps, en me délassant dans un bon bain bien chaud.

2. Les manuels de japonais en papier prennent de la place

Mes étagères sont pleines de manuels de japonais en français, en anglais et en japonais.

3. Les manuels de japonais en papier sont lourds

À chacun de mes déplacements en tant qu’étudiant (il y a quelque temps maintenant), je payai une fortune en dépassement de bagage ou en colis pour rapatrier mes livres.

4. Les manuels de japonais en papier sont chers

Quand on débute l’apprentissage du japonais , le prix d’un manuel pour débutant n’est pas trop élevé mais quand on progresse en japonais, les manuels se font plus rare et plus cher.

5. Les manuels de japonais en papier ne reviennent pas toujours quand on les prête

Et oui, on a beau dire qu’un manuel s’appelle « reviens », il ne revient pas toujours.

6. Les manuels de japonais en papier ne s’auto-éclairent pas

Les livres en papier nécessitent forcément un éclairage, sauf écrit en braille.

Heureusement depuis il existe des tablettes ou des liseuses rétro-éclairés permettant de lire dans toutes les conditions d’obscurités.

7. Les manuels de japonais en papier n’aiment pas les chiots

Certains de mes manuels ont eu la malchance de rencontrer de jeunes chiens un peu trop joueur. Les marques de dents sur la couverture c’est pas génial.

8. Les manuels de japonais ne sont pas interactifs

Avec un manuel en papier, vous avez souvent des exercices. La correction nécessite de retourner le livre ou de chercher à la fin. C’est quand même plus facile avec des quiz en ligne.

Et surtout les questions ne se renouvellent pas.

9. Les manuels de japonais en papier tuent les arbres

Bon d’accord, l’impact écologique des ordinateurs connectés en permanence sur le réseau et des déchets informatiques tuent certainement plus d’arbres à la fin.

10. Les manuels de japonais en papier sont parfois introuvables

Ils arrivent qu’on ne puisse pas mettre la main sur un manuel en papier. Soit parce qu’il est à la maison pendant qu’on est dehors, sont parce qu’on ne le trouve plus nulle part suite à un arrêt d’édition.

Les livres numériques ou les sites web sont normalement accessible à tout moment depuis n’importe quel machine connecté au net (tablette, ordinateur, smartphone)

Et vous que reprochez vous aux manuels de japonais en papier ?

 


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *