Les 10 commandements du régime Okinawa pour étudiants japonais


Le régime Okinawa, régime alimentaire traditionnel des habitants d’Okinawa, aurait des effets bénéfiques sur le cerveau.
D’après certains spécialistes, ce régime permettrait :

  • un ralentissement du vieillissement du cerveau
  • une amélioration des capacités de concentration
  • une diminution des trous de mémoire
  • une meilleure gestion de l’humeur (anxiété, irritabilité sautes d’humeur)
  • une baisse des effets du stress
  • un risque moins élevé de dépression
  • un sommeil plus réparateur

Voici 10 commandements faciles à mettre en pratique et résumant, en partie, la méthode « Okinawa » qui crée des centenaires en pleine forme.

1 Ne jamais manger plus qu’à sa faim

À Okinawa, les habitants pratiquent le hara hachi bu (ou le ventre à 80%)

Le fait de s’arrêter avant de ressentir la satiété permet de sortir léger de table avec l’envie de bouger et non de dormir. Cela facilite la concentration nécessaire à l’étude du japonais.

Il faut surtout :

  • Ne pas se gaver
  • Ne pas se resservir
  • Ne pas manger machinalement. (En piochant dans les plats, etc)

2 Manger le plus possible d’aliments pauvres en calories et riche en nutriments

Bref manger un maximum de fruits, de poissons et de légumes contre un minimum de féculents, de viande et de charcuterie.

3. Manger 7 portions de fruits et légumes par jour

Les fruits et les légumes apportent plein de bonnes choses nécessaire au bon fonctionnement du cerveau :

  • Hydratation
  • sucre rapide de « qualité »

Les deux étant nécessaire pour un bon fonctionnement du cerveau.

4. Manger 7 portions de céréales complètes ou légumes secs par jour

Cela apporte une grande quantité de sucre lent pour le maintien de l’énergie pour la journée ainsi qu’une vaste gamme d’acides aminés (briques des protéïnes) apportant satiété et matériaux de construction.

5 Manger moins de sels et plus d’épices, d’algues, de condiments et d’herbes.

Manger épicé relève les plats mais aussi le plaisir gustatif. Les algues apportent les nutriments de la mer et la dose de sel suffisante. Les condiments apportent du goût sans trop de calories et les herbes aromatiques apportent l’arôme qui ajoute au plaisir de manger sain et équilibré.

6 Manger plus de poisson

Le poisson est une bonne source de protéïne pauvre en graisse. En plus c’est un aliment riche en phosphore et en oméga 3, deux éléments utiles au cerveau.

7 Manger moins de viandes et de produits laitiers

Ces 2 produits sont durs à digérer et leur lente digestion à tendance à endormir le cerveau.

8 Boire peu ou pas d’alcool

Cela tombe sous le bon sens. En effet, l’alcool empêche le bon fonctionnement du cerveau (même à faible dose).

9 Éviter sucre raffiné, dessert (autres que fruits), boissons sucrées.

Le sucre est bon pour le cerveau mais trop de sucre n’est pas bon du tout pour le corps. Privilégiez les apports en « sucre » autre que le sucre raffiné (miel bio, sirop d’agave bio, stevia, etc). Éviter aussi les « sucrants chimiques » car ils semblent leurrer le système apportant le sucre au cerveau.

10 Boire suffisamment de l’eau (et ou thé vert)

L’eau est la seule vraie boisson indispensable. Cependant, le thé vert (non sucré comme le veut la tradition) apporte toute l’hydratation nécessaire et un peu de théine pour booster le cerveau sans trop abuser. Le thé peut être bu froid ou chaud. En plus les thés verts existent sous différentes préparations (sencha, genmaicha, etc)

Pour en savoir plus sur le régime okinawa :


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *