Les 10 animaux sauvages japonais les plus étonnants – le chat de Tsushima


Le Chat de Tsushima (Prionailurus bengalensis euptilura), forme avec le chat d’Iriomote les deux seules sous espèces du chat du Bengale présentes au japon.

On le nomme en japonais Tsushima yama-neko (対馬山猫 ou « chat sauvage de Tsushima » ) car on ne le trouve que sur l’île de Tsushima.

Tsushima est une petite île de 700 km2 situé entre la Corée et la Ville de Fukuoka (Honshû) et donc à 1000 km aussi d’Iriomote.

Cette espèce serait arrivée sur l’île en provenance du continent asiatique il y a 100 000 ans.

De par sa rareté, le chat de Tsushima a été désigné Trésor national par le gouvernement japonais en 1971 puis a été reconnue comme espèce menacée en 1994 au Japon. Un plan de conservation a donc été mis en place et en 2004 on ne comptait toujours qu’une centaine d’individus.

保存

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *