Les 10 animaux sauvages japonais les plus étonnants – l’antilope japonaise


On trouve au Japon, des ours en quantité, des singes, des chats-leopards et aussi des … antilopes.
Bon à vrai dire, plus qu’une antilope, il s’agit d’une chèvre antilope. Un animal à mi chemin entre la chèvre sauvage et le chamois.

Découvrons ensemble l’Antilope-chèvre du Japon ou saro du Japon

    Capricornis crispus - Photo by Aaron Logan

Capricornis crispus – Photo by Aaron Logan

Le saro du Japon (Capricornis crispus) est connu au Japon sous le nom de Nihon kamoshika (ニホンカモシカ). Il s’agit d’ un genre de chèvre ou de chamois vivant dans les forêts de Honshū, l’île principale de l’archipel japonais.

Ils mesurent 60 à 90 cm au garrot pour 30 à 130 kg. Leur fourrure est touffue. Leur robe mêle blanc et brun avec un dessous noir. Les deux sexes arborent des cornes de 10 cm recourbées en arrière.

Ils sont diurnes. On les trouve sur les reliefs boisés où ils se nourrissent de feuilles et de glands. Ils ne mangent que le matin et le soir, passant le reste de la journée sous des abris rocheux. Ils sont solitaires ou se déplacent en couples, parfois avec leurs jeunes. Leur territoire est réduit (de 2 à 20 ha). Ils le marquent d’une substance claire à l’odeur de vinaigre sécrétée par leurs glandes préorbitales, bien visibles sous les yeux.

Ils ont atteint l’âge de 10 ans en captivité. Leur espérance de vie à l’état sauvage est inconnue. La population captive est d’environ 35 individus.


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *