Les 10 animaux sauvages japonais les plus étonnant – les macaques japonais


il est déjà assez étonnant de trouver des ours sauvage au Japon mais saviez vous qu’on y trouve depuis toujours des singes sauvages en grand nombre ?

Et pourtant on trouve des macaques au Japon

By Yosemite (Own work) [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Le Macaque japonais (Macaca fuscata) est un singe que l’on trouve un peu partout sur l’archipel nippon.

Il est à noté qu’il est le seul singe au monde à vivre dans un pays où les températures soient aussi basses en hiver. Les autres races de singe vivant toutes en zone tropicale ou subtropicale (ou dans le meilleur des cas dans un climat méditerranéen, comme les singes de Gibraltar).

Peut-être est ce la grande présence sur le territoire japonais de sources thermales qui a permis à ces singes de s’adapter plus facilement au températures souvent négatives en hiver. En tout cas, il est intéressant de voir à quelle point ces singes apprécient de se baigner dans ces sources chaudes naturelles.

Quoi qu’il en soit, il s’agit de la plus étudiée et de la mieux connue des espèces du genre macaque. En même temps, ce singe est domestiqué dans tout le Japon depuis des siècles, et était parfois donné en spectacle en tant qu’animal de foire.

Étonnamment, Ce macaque n’est évoqué que très rarement (voire presque jamais) dans les mangas ou les animes japonais.

Pour l’anecdote, saviez vous que c’est le macaque japonais qui aurait servi de modèle aux célèbres Singes de la sagesse.

Vous savez, ce trio de singe dont un se cache les yeux, l’autre se bouche la bouche et le dernier se bouche les oreilles ?

L’ensemble forme une maxime picturale qu’il est conseillé de suivre pour une vie sans encombre :

Ne rien voir de mal, ne rien entendre de mal, ne rien dire de mal.

Les trois macaques de la maxime se nomment Mizaru (l’aveugle), Iwazaru (le muet) et Kikazaru (le sourd).

L’une des plus anciennes représentations de ces trois singes, se trouve au Nikkō Tōshō-gū, l’un des temples de Nikko, devenu l’un des principaux parcs nationaux du Japon.

Sculpture des trois singes de la sagesse – sanctuaire Tosho-gu, Nikko, Japon par MichaelMaggs CC BY-SA 2.5

La semaine prochaine nous découvriront les grues japonaises

crédit images : Wikimedia Commons

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *