Le Japon, dictionnaire et civilisation


Un dictionnaire des noms propres japonais, mais pas que, ça vous tente ?

Couverture de Le Japon, dictionnaire et civilisation

Dans ce cas, le Japon, Dictionnaire et Civilisation est le livre qu’il vous faut.

En effet, c’est tout simplement un must have pour les passionnés du Japon ainsi que les étudiants en japonais

Pourquoi faut-il avoir le Japon, Dictionnaire et Civilisation dans sa bibilothèque ?

Si vous appréciez  le Japon,  Japon, Dictionnaire et Civilisation est fait pour vous car ce livre est à la fois une histoire du Japon, une source d’informations sur sa culture et une analyse de ce qui fait aujourd’hui l’originalité de son peuple.

En dehors de l’encyclopédie collaborative wikipédia en ligne, aucun document disponible en français n’est aussi riche en informations sur la culture japonaise.

Ce petit dictionnaire compact et au papier fin contient tout de même pas loin de 20 000 articles. Articles classés par ordre alphabétique et qui traitent de sujets très variés touchant au Japon, à sa langue et à sa culture.

Les principaux thèmes :

  • l’architecture,
  • le bouddhisme,
  • le cinéma,
  • la cuisine,
  • l’industrie,
  • le commerce,
  • l’histoire,
  • la géographie,
  • les jeux,
  • la langue
  • l’écriture, (notamment une liste des kanjis est disponible en annexe)
  • la littérature
  • la musique
  • les sciences
  • le shintô
  • la société japonaise,
  • les sports,
  • le théâtre, etc.

Ce petit dictionnaire encyclopédique contient aussi des illustrations et des planches en noir et blanc. Pas moins de 15 cartes et 50 gravures illustrent cet ouvrage.

Il faut également souligner le nombre important des biographies – celles des écrivains et des poètes, des artistes et des hommes appartenant à l’Histoire. Ce qui en fait un véritable dictionnaire des noms propres.

Plusieurs annexes complètent en outre le dictionnaire :

  • un index thématique facilitant la recherche des entrées essentiellement japonaises
  • un tableau des principaux caractères japonais avec leur signification et leur prononciation
  • un répertoire de 3 000 noms propres environ avec leur transcription ce qui en fait un véritable dictionnaire des noms propres japonais vers le français.

Ce qu’en dit l’éditeur :

Le Japon des jardins, des sanctuaires et des temples où l’art de la nature, l’harmonie dés formes, l’esthétique des couleurs atteint une perfection inégalée. Histoire aussi d’un pays surprenant où des coutumes millénaires coexistent avec une modernité futuriste, à l’image de l’empereur du Japon dont la dynastie mythique reste inchangée depuis 2660 ans.

TERRE DES DIEUX ET DES KAMI. Le Japon vénère dans ses 80 000 sanctuaires shintô les Kami ou divinités sacrées, en qui s’accomplit l’essence et ta forme du visible et de l’invisible, ce qui unit la Terre et le Ciel.

TERRE DES DIVINITÉS BOUDDHIQUES ET DES BODHISATTVA. Le bouddhisme a élevé au japon d’immenses statues en bronze, tel le Daibutsu ou « Grand Bouddha » du Todai-ji à Nara, et à Kamakura. Les innombrables chefs-d’oeuvre des temples bouddhiques font de Nara et de Kyôto, en particulier, deux villes uniques au monde.

TERRE DES SAMOURAI ET DES ARTS MARTIAUX. Si les arts martiaux sont adaptés aux aspects modernes de l’énergie, l’esprit samourai reste vivant et présent dans l’âme japonaise. La science du soufre, (Ki) et l’harmonie du corps et de l’esprit demeurent parmi les aspects les plus fascinants du mystère japonais.

Mon avis :

J’aime beaucoup ce petit condensé de Japon. Je le trouve indispensable à toutes personnes qui comme moi étudie le japonais.

On peut se demander comment une seule personne a pu accumuler et organiser, de façon si rigoureuse, autant d’informations sur un pays aussi complexe que le Japon. Non seulement les nombreuses entrées de ce dictionnaire encyclopédiques sont complètes et précises mais les informations que l’on peut y trouver ne sont jamais ni contredites, ni même nuancées par une autre source.

On ne peut que féliciter l’auteur pour ce gigantesque travail.

Même si ce dictionnaire n’est pas rempli de jolies photos de geishas ou de de jolies paysages du fujisan, il n’en reste pas moins une véritable invitation au voyage en destination du Japon.

Les plus :

  • la justesse et la qualité du contenu
  • la quantité du contenu
  • les nombreux schémas
  • le prix raisonnable

Les moins

  • le papier très fin
  • La couverture souple et la reliure plutôt fragile
  • L’absence de couleurs (photos ou schémas)

Ce livre vous intéresse ?

Alors n’hésitez pas à (vous) l’offrir dès maintenant en passant par le lien Amazon suivant (lien affilié) :

Le Japon de Louis Frédéric

Avez vous lu ce livre et qu’en pensez vous ?

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

2 Replies to “Le Japon, dictionnaire et civilisation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *