Le Japon dictionnaire et civilisation


Découvrez l’ancêtre du portail Japon de wikipedia qui fonctionne même quand vous êtes hors réseau

Le Japon dictionnaire et civilisation est un ouvrage aux abords un peu austère qui ne contient pas de belles photos qui donnent envie de voyager mais seulement quelques schémas par ci par là.

En plus il est assez gros et sa reliure est plutôt fragile (couverture souple et papier fin).

Quel est donc l’intérêt de posséder un tel livre ?

Pour son contenu.

Un contenu qui se trouve à mi-chemin entre le dictionnaire et l’encyclopédie.

Un contenu appréciable à la fois par sa quantité et sa qualité

Au niveau quantitatif, Il aborde tout de même en pas loin de 20 000 articles une grande quantité de noms propres et de termes plus ou moins pointus liés à la culture japonaise.

C’est à ce se demander comment une seule personne a pu accumuler et organiser si rigoureusement autant de connaissances sur le Japon.

Pour un ouvrage francophone, il est de loin le plus complet au format papier.

Au niveau qualitatif, on peut noter que non seulement les nombreuses entrées de ce dictionnaire encyclopédique sont complètes et précises mais qu’en plus les informations que l’on peut y trouver ne sont jamais ni contredites, ni même nuancées par une autre source.

C’est un livre indispensable, à mon avis, pour toutes personnes qui étudie ou enseigne sérieusement la langue et la culture japonaise.

Certes ce n’est pas un livre de vulgarisation plein de jolies photos donnant envie de voyager, il est cependant captivant et je le conseille vivement à tous les passionnés de Japon pour la diversité des articles proposés, et son petit format bien pratique

Si vous l’utilisez comme source pour vos recherches, il faut bien noté que comme tout dictionnaire encyclopédique Il peut comporter quelques coquilles (sur certains termes ou sur certaines dates) et il vaut mieux donc, c’est assez évident, avoir plusieurs sources sous la main pour vérifier.

Voici une copie de la Quatrième de couverture pour vous mettre l’eau en bouche

Le Japon des jardins, des sanctuaires et des temples où l’art de la nature, l’harmonie des formes, l’esthétique des couleurs atteint une perfection inégalée.
Histoire aussi d’un pays surprenant où des coutumes millénaires coexistent avec une modernité futuriste, à l’image de l’empereur du Japon dont la dynastie mythique reste inchangée depuis 2660 ans.

TERRE DES DIEUX ET DES KAMI.
Le Japon vénère dans ses 80 000 sanctuaires shintô les Kami ou divinités sacrées, en qui s’accomplit l’essence et ta forme du visible et de l’invisible, ce qui unit la Terre et le Ciel.

TERRE DES DIVINITÉS BOUDDHIQUES ET DES BODHISATTVA.
Le bouddhisme a élevé au japon d’immenses statues en bronze, tel le Daibutsu ou « Grand Bouddha » du Todai-ji à Nara, et à Kamakura. Les innombrables chefs-d’œuvre des temples bouddhiques font de Nara et de Kyôto, en particulier, deux villes uniques au monde.

TERRE DES SAMOURAI ET DES ARTS MARTIAUX.
Si les arts martiaux sont adaptés aux aspects modernes de l’énergie, l’esprit samourai reste vivant et présent dans l’âme japonaise. La science du souffle, (Ki) et l’harmonie du corps et de l’esprit demeurent parmi les aspects les plus fascinants du mystère japonais.

Je ne peux que féliciter l’auteur pour ce travail impressionnant.

Le Japon de Louis Frédéric vous intéresse ?

Ça tombe bien, vous pouvez l’obtenir sur Amazon et, en plus, aider financièrement le blog grâce au lien affilé.

Produits disponibles sur Amazon.fr

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *