L’art du mensonge au Japon (seconde et dernière partie)


ウソつきは泥棒の始まり 。。。ウソも方便 « USOTSUKI WA DOROBŌ NO HAJIMARI ».. USO MO HŌBEN » « LES MENTEURS SONT DES FUTURS VOLEURS… POUR FAIRE LES CHOSES EN DOUCEUR, IL FAUT ÊTRE UN MENTEUR. »

[…] « Faire passer un message en le lissant est une manière très importante de fonctionner au Japon. Les Japonais se préoccupent constamment des sentiments d’autrui ; même leur langue est structurée de telle façon. Prenons l’exemple de « OUI ET NON » : dans de nombreuses langues européennes, le simple fait de dire « oui ou non » se réfère à des faits concrets. Si votre ami vous dit « il ne pleuvra pas aujourd’hui », c’est qu’il vous a sorti une prévision météorologique ou pas. Si vous pensez qu’il a raison, vous lui direz « oui, il pleuvra » et si vous pensez qu’il a tort, vous lui direz « non il ne pleuvra pas ».

Mais en japonais, ça ne fonctionne pas pareil, en fait, c’est plus lié à ce que l’autre vous dit : si vous pensez que votre ami a raison, vous répondrez « oui, ll ne pleuvra pas » et si vous pensez qu’il a tort, vous lui direz « non, il pleuvra ».

Peut-être que cette trop grande considération pour les autres justifie de mentir au Japon. Ils se préoccupent davantage de plaire à la personne que de considérer que c’est mal de mentir. Et pour éviter de provoquer des tensions, ils préfèrent le mensonge à la vérité (…)

Ce qui passe pour une forme d’hypocrisie à nos yeux est tout bonnement culturel chez les Japonais.

(…) « Uso mo Hōben », est utilisé pour éviter de blesser (…) mais en conséquence, les gens pensent que les Japonais ne sont pas honnêtes. Certes, ils ne sont pas honnêtes à leurs propres sentiments non plus. Ce n’est pas quelque chose qu’ils apprennent à l’école, mais c’est ainsi que les Japonais ont tendance à vivre. Peut-être qu’ils ne pensent même pas qu’ils mentent et qu’ils soient classés 4ème mondiaux des menteurs est aussi une surprise pour eux.»

Je vous conseille de lire l’article en entier que je vous laisse en lien sous cet article si ça vous intéresse.

Sur ce, je vous dis @+ pour d’autres articles tous aussi passionnants.

Larkanj


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *