Importation de fichiers texte dans Anki


Plus on avance dans son apprentissage du japonais plus on découvre du vocabulaire à ajouter à ceux qu’on révise déjà sur Anki.

Entrer ces listes de nouveaux un par un dans Anki peut se relever fastidieux. Heureusement, une fonction importation existe.

Vous voulez savoir comment faire ?

Suivez le guide ci-dessous !

Les principes de bases

N’importe quel document texte contenant des champs séparés par des virgules, des points-virgules ou des tabulations peut être importé par Anki, à condition de respecter quelques conditions.

  1. Les fichiers doivent être uniquement au format texte

    Avec une extension txt (exemple : fichier.txt).
    Les autres formats comme le XLS, le RTF, le DOC doivent être impérativement convertis en texte pur auparavant. Ce qui est possible avec la plupart des tableurs en exportant au format CSV et en changeant l’extension.

  2. Les fichiers doivent être encodés en UTF-8

    S’il y a des caractères non Latin dans votre fichier (des accents, du japonais, ce genre de choses), Anki considèrera qu’il est encodé en UTF-8. Pour cela, la façon la plus rapide est d’utiliser le tableur gratuit de LibreOffice pour modifier votre fichier, ce dernier supportant l’UTF-8 et gérant beaucoup mieux les retours à ligne, au contraire d’Excel. Si vous désirez tout de même utiliser Excel, voyez ce sujet (en anglais) pour plus d’informations.

 

Voici un exemple de fichier valide :

truc machin; truc machine; machine bidule
champ1; champ2; champ3

Autre exemple de fichier valide :

truc machin, truc machine, machine bidule
champ1, champ2, champ3

Il y a deux façons d’insérer des retours à la ligne.

Échapper (avec la touche retour chariot ou entrée) les retours à la ligne :

Salut [tabulation] "Il y a un retour
 à la ligne ici"
 Et ici [tabulation] il n’y en a pas

Utiliser les balises HTML :

Salut [tabulation] Il y a un retour<br>
 à la ligne ici
 Et ici [tabulation] il n’y en a pas

Notez que pour que le dernier moyen fonctionne, vous devrez activer l’option « Autoriser le HTML dans les champs » dans la boîte de dialogue d’importation.

Vous pouvez aussi écrire vos marqueurs dans une autre colonne et l’indiquer à Anki lors de l’importation :

premier champ; deuxième champ; marqueurs

Voici un exemple de fichier valide avec la première ligne ignorée (avec le #) :

# Ce commentaire sera ignoré
 truc; machin; bidule
 champ1; champ2; champignon

Ce qu’il faut savoir :

Anki définit le nombre de champs dans le fichier en se basant sur la toute première ligne non commentée. Toutes les lignes du fichier qui n’auront pas le même nombre de champs seront ignorées.

La première ligne définit aussi le caractère de séparation. Si Anki trouve un « ; » à la première ligne, il l’utilisera pour séparer les champs par la suite. De même s’il trouve une virgule ou une tabulation.

Les colonnes de votre tableau convertie en fichiers texte peuvent être reliés à n’importe quel champ de votre type de note. Vous pourrez choisir à quel champ correspond chaque colonne lors de l’importation.

Lors de l’importation d’un fichier texte, vous pourrez choisir quel paquet doit recevoir les cartes. Rappelez-vous que si vous avez activé l’option d’écrasement du paquet pour un ou plusieurs modèles, les cartes iront dans ce dernier paquet plutôt que dans celui que vous spécifiez lors de l’importation.

Tableurs et UTF-8 : S’il y a des caractères non Latin dans votre fichier (des accents, du japonais, ce genre de choses), Anki considèrera qu’il est encodé en UTF-8. Pour cela, la façon la plus rapide est d’utiliser le tableur gratuit de LibreOffice pour modifier votre fichier, ce dernier supportant l’UTF-8 et gérant beaucoup mieux les retours à ligne, au contraire d’Excel. Si vous désirez tout de même utiliser Excel, voyez ce sujet (en anglais) pour plus d’informations.

Tableurs et CSV : Avec LibreOffice, pour sauvegarder votre feuille de calcul dans un format lisible par Anki, allez dans Fichier, Sauvegarder sous, et sélectionnez le format CSV. Laissez les options par défaut, c’est suffisant pour que le fichier soit reconnu par Anki.

Vous bloquez ?

N’hésitez pas à poser vos questions ci-dessous.

 

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *