Les grades militaires de l’armée impériale du Japon (1941-1945)


Comme tout bon pays qui se respecte, le Japon possède lui aussi une armée, une armée impériale, mais ses grades militaires sont différents de ceux que nous connaissons, en tout cas leur traduction japonaise, dont voici les plus connus, qu’ils soient dans les manga ou animés japonais et surtout dans les bases militaires du Japon en ce qui concerne l’Armée de Terre :

drapeau de l'armée impériale du Japon

LES OFFICIERS GÉNÉRAUX :

  • 上級大将 JÔKYÛ TAISHÔ (Général) ou (Colonel Général)
  • 大将 TAISHÔ (Général d’Armée)
  • 少将 SHÔSHÔ ( Major Général ) ou (Général de Division)
  • 准将 JUNSHÔ (Général de Brigade)

LES OFFICIERS SUPÉRIEURS :

  • 大佐 TAISA ( Colonel ) ou (Brigadier Général )
  • 中佐 CHÛSA ( Lieutenant-Colonel )
  • 少佐 SHÔSA ( Major )

LES OFFICIERS SUBALTERNES:

  • 大尉 TAII ( capitaine )
  • 中尉 CHÛI ( premier lieutenant )
  • 少尉 SHÔI ( second lieutenant )

LES SOUS-OFFICIERS :

  • 准尉 JUNI (Adjudant) 1e et 2e classe
  • 曹長 SÔCHÔ (Sergent Major)
  • 軍曹 GUNSÔ (Sergent)
  • 伍長 GOCHÔ (Caporal Chef)

LES HOMMES DE RANG :

  • 伍曹上等兵 GOSÔ JÔTÔ HEI (Caporal)
  • 上等兵 JÔTÔ HEI (Soldat 2ème Classe)
  • 上等兵士 JÔTÔ HEISHI (Soldat Sous-2ème Classe)
  • 一等兵 ITTÔ HEI (Soldat 1ère Classe)
  • 兵士 HEISHI (Soldat)
  • 候補生 KÔHOSEI ( cadet, soldat )
zipangu

zipangu, l’anime où l’armée du futur rencontre l’armée du passé

Envie de voir l’armée impériale en action ? Et si vous lisiez ou regardiez Zipangu ?

Résumé de l’histoire :

Dans les années 2000, le DDG-182 Mirai, un destroyer ultra-perfectionné de la force maritime d’autodéfense japonaise, se dirige vers l’Amérique du Sud afin d’y rejoindre une force internationale chargée de protéger des populations menacées par une guerre civile. En chemin, le bateau se retrouve pris dans une dépression climatique aux conséquences étranges ; à la suite de celle-ci, le Mirai et son équipage voyagent dans le temps pour se retrouver le , à la veille de la bataille de Midway. Une fois leur surprise passée, les hommes du Mirai se demandent comment réintégrer leur époque, et prennent rapidement conscience qu’il leur faudra être très vigilant afin de ne pas altérer le cours de l’Histoire. Toutefois, dans la continuité de la bataille de Midway, le second du navire Yosuke Kadomatsu porte secours à un officier Japonais de la marine impériale japonaise, Takumi Kusaka, piégé dans un hydravion en train de sombrer, qu’il ne peut se résoudre à laisser mourir. Les hommes du Mirai découvriront rapidement que Kusaka s’avère être un homme d’une redoutable intelligence ; ce dernier prend connaissance du futur qui attend le Japon et décide de tout mettre en œuvre pour changer le cours de l’Histoire et créer un Japon idéalisé : Zipang. Kadomatsu, assumant sa responsabilité dans les conséquences de son geste, n’aura alors de cesse de poursuivre Kusaka pour tenter de l’arrêter.

Extrait de fr.wikipedia.org/wiki/Zipang


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *