Quel genre de manga lisez-vous ?


Le mot 漫画 « manga »; composé du kanji 漫 « man » (involontaire, divertissant, sans but, exagérer, déborder) et du kanji 画 « ga » (dessin, peinture), littéralement « dessin au trait libre » ou bien encore « dessin au gré de la fantaisie » ; et par extension : « caricature » ou « grotesque »; désigne chez les Japonais notre « bande-dessinée ».

Mais saviez-vous qu’il existait plusieurs genres de « manga » ?

Savez vous quel genre de manga vous lisez actuellement ?

C’est comme en France ou ailleurs, il existe de nombreux genres littéraires.

6 classes ou catégories, classées selon l’âge, le sexe et le type de lecteurs visés :

1) 子供 « kodomo » « enfants » (pour les -10 ans)

manga classés eux-mêmes en 3 sous-catégories :

  • 乳幼 « nyūyō » «jeunes (nourris au) lait » ou 幼児 « yōji » « nourrissons » (bébés de 0 à 8 ans) ;
  • 女児 « joji » « petites filles » (pour les petites filles) ;
  • 男児 « danji » « petits garçons » (pour les petits garçons).

Exemples :

  • ドラえもん « Doraemon » et
  • とっとこハム太郎 « Tottoko hamutarō » (Hamtarō)
2) 少年 « shōnen » « adolescents » (garçons de 8 à 18 ans).

Les jeunes garçons ou adolescents vont préférer des histoires de super-héros impliqués dans de grandes bataille pour sauver la terre, etc.

Exemples :

  • ドラゴンボール « doragonbōru » (Dragonball),
  • ワンピース « wanpīsu » (One Piece),
  • ナルト « Naruto »,
  • フェアリーテイル « fearīteiru » (Fairy Tales),
  • etc.
3) 少女 « shōjo » « adolescentes » (filles de 8 à 18 ans).

Les jeunes filles vont privilégier les histoires romantiques, ou mettant en scène des filles entre elles, dotées ou non de super-pouvoirs ; il y a avec le « shōjo » une sous-catégorie bien connue : 魔法少女 « mahō shōjo » ou マジカル・ガール « magikarugāru » (les « Magical Girl »).

Exemples :

  • ディー・エヌ・エンジェル « deī.enu.enjieru » (D.N. Angel),
  • フルーツバスケット « furūtsubasuketto » ( Fruits Basket),
  • ママレード・ボーイ, « mamarēdo.bōi » (Marmelade Boy),
  • 魔法のプリンセスピンキーモモ « mahōnopurinsesupinkīmomo » (Magical Princess Pinky Momo = Gigi),
  • 魔法の天使クリィミーマミ, « mahōnotenshikurīmīmami » (Magical Angel Creamy Mami = Merveilleuse Creamy ),
  • カードキャプターさくら « kādokyaputāsakura » (Card Captor Sakura = Sakura, Chasseuse de Cartes),
  • 美少女戦士セーラームーン « bishōjosenshisērāmūn » ((La Jolie Petite Guerrière) Sailor Moon), etc.
4) 青年 « seinen » « jeunesse bleue » (pour des jeunes et adultes de 15 à 30 ans ).

Exemples :

  • 特捜戦車隊ドミニオン « tokusôsenshataidominion » ((Tank Police) Dominion),
  • ワンパンマン « wanpanman » (One Punch Man),
  • etc.
5) 女性 « josei » « femmes » (pour des jeunes filles et adultes de 15 à 30 ans).

Difficile de faire la différence entre les « seinen » et les « josei » ou entre les « shōjo » et les « josei », car tous ont le même genre ; les filles préfèrent en général les histoires romantiques à l’eau de rose qu’elles affectionnent particulièrement, comme les « drama » ou autres, mais pas que.

Exemple :

  • ダーティペア « dātipea » (Dirty Pair = Dan et Danny),
  • 風の谷のナウシカ « kazenotaninonaushika » (Nausicaa de la Vallée du Vent),
  • 愛の時間 « ainojikan » (Au Temps de l’Amour),
  • ハチミツとクローバー « hachimitsuto kurōbā » (Honey and Clover),
  • パラダイス・キス « paradaisu.kisu » (Paradise Kiss),
  • etc.
6) 成人 »seijin » « adultes » (pour des hommes de 18 ans et +).

Ce sont en général des manga aux sujets plus graves et plus complexes comme des policiers ou des histoires politiques ; il y a bien-sûr de l’érotisme, voire du pornographique et du gore. Là aussi plusieurs sous-catégories :

  • 劇画 « gekiga » « drames » (policiers, violence, force, intensité) ;
  • 変態 « hentai » « pervers » (tous genres) ;
  • やおい « yaoi » « homosexualité masculine » ;
  • 百合 « yuri » « homosexualité féminine ».

Je reviendrai plus tard sur le genre 変態 « hentai » et le développerai à son tour. Bien entendu, ces genres sont à titre indicatifs, car tout le monde peut lire ce qu’il veut ; ça n’est pas réservé à une catégorie en particulier, mais c’est pour éviter les dérives : vous n’allez pas faire lire une BD érotique à votre enfant de 4 ans, soyons sérieux ! C’est comme les jeux-vidéo, ils comportent une mise en garde que peu de parents respectent hélas, mais ça c’est une autre histoire… Question d’éducation.

Larkanj

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *