L’écriture du japonais, les différents systèmes


Le Japon est un pays connu pour son originalité. Et parmi ses originalités, une des plus épatantes est peut-être l’écriture du japonais.

Alors que la langue japonaise est une des dix langues les plus parlé dans le monde, il est étonnant de constater que sur les 120 millions de personne parlant japonais dans le monde, 99,9% vivent dans un seul pays : le Japon. D’autres pays ont aussi des langues uniques à leur pays, mais peu ont autant d’habitants. Le Japon est donc un pays d’exception à plus d’un point.

Une autre originalité de la langue japonaise est son écriture.

differentes_ecritures_japonaises

Voici quelques phrases écrites en japonais :

日本は6852の島々の群島である
Le Japon est un archipel de 6852 îles

最大の島は本州、北海道、九州、四国である。
Les plus grandes îles sont Honshû, Kyûshû, Shikoku et Hokkaidô

その島だけでは土地面積の97%を占めています。
Ces îles  représentent à elles seules 97 % de la superficie du pays.

日本の面積は約38万km2である。
La superficie du Japon est d’environ 380000 km2

日本はフランスより小さいである。
Le Japon est plus petit que la France.

Si vous regardez bien, vous constaterez que ces phrases se composent de 6 types d’écritures différentes :

  1. Les kanjis : 日本,島,群島,etc
  2. Les hiragana : の、は、で、そ,…
  3. Les katakana:  フ,ラ,ン,ス
  4. les rômaji: k,m
  5. les chiffres : 38,万
  6. les symboles : %,々

Les kanjis, le cœur de l’écriture du japonais.

Le terme kanji signifie littéralement « écriture de chine ». C’est le nom donné, au Japon, aux idéogrammes chinois empruntés par les japonais. Les kanji sont donc des signes relativement compliqués et surtout on ne peut pas deviner, sans les connaître un tant soit peu, leur prononciation ou leur sens. Chaque kanji représente une ou plusieurs idées et à une ou plusieurs prononciations possibles (cela dépend du contexte mais surtout des kanji et des kana – les okurigana – qui l’accompagnent)

Les kanjis demandent donc un énorme effort de mémoire d’autant qu’ils sont plus de 5000 en usage. Heureusement, seuls 2000 kanjis, approximativement, sont absolument nécessaires pour lire la plupart des textes d’origine japonaise destinés aux adultes japonais contemporains (journaux, manga pour adulte, etc). Dans les textes destinés aux plus jeunes, les kanjis sont soient absents et simplement remplacés par des kanas, soient accompagnés par des kanas écrits en petite taille (au dessus ou à droite du kanji selon le sens d’écriture) et qui donnent leur lecture.

Les kanas, le pivot de l’écriture du japonais.

Les kanas sont des signes purement phonétiques. Chaque kana représentent une syllabe d’où le nom de syllabaire donnés aux deux groupes de kanas japonais : les hiraganas et les katakanas.

Ces kanas sont une évolution de certains idéogrammes chinois dont les japonais anciens ont gardé la prononciation (mais pas le sens) et simplifié la graphie.

Saviez vous ce qu’un certain nombre de kanjis sont communs entre le chinois, le coréen et le japonais ? Les kanas sont eux typiquement japonais. Ainsi si vous voyez un texte écrit avec des idéogrammes, la présence de kana vous permettra de certifier l’origine japonaise du texte.

Les rômaji, l’ouverture au monde de l’écriture japonaise

Littéralement « écriture de rome ». Il s’agit donc des lettres de l’alphabet occidental. Les rômaji sont utilisés pour les sigles (UN, NHK….)  certains mots d’origine étrangère d’usage « commun »   ( LOVE LOVE する, KISS,…)

À savoir : La transcription en rômaji du japonais ne fait pas intervenir certaine lettre comme le l, le q ou le v.

Évidemment, ils se servent aussi des rômaji pour apprendre l’anglais à l’école.

Les chiffres arabe, l’apport du moyen-orient à l’écriture japonais

Les japonais utilisent, pour écrire les chiffres, les kanjis, les chiffres arabes ou bien un savant mélange des deux.

Par exemple 5000 peut s’écrire 5000, 5千 ou 五千

Les symboles, l’extension de l’écriture japonaise

Enfin, les japonais empruntent les symboles internationaux tel que %,$, etc. Mais ils ont aussi quelques symboles qui leur sont propres : 々 par exempe est le symbole de répétition du mot précédent.

Ainsi 島々 remplace 島島 pour dire des îles

Pour en savoir plus :

L’écriture japonaise dans tous ses états : Lire et écrire le japonais

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *