Connaissiez vous le Kit kat à la patate ?


Une de mes anciennes élèves des cours de japonais de la MJC de Montélimar vit en ce moment au Japon.

Elle y a découvert l’incroyable quantité de kitkat aux goûts différents disponibles sur l’archipel nippon. Comme celui au sakura-maccha par exemple. Mais plus étonnant encore, on y trouve des kit-kat à réchauffer au four.

C’est le cas du kit-kat à la patate douce.

Je vous invite à découvrir cette étrangeté gastronomique en photos.

Les photos :

Kit kat à la patate

Face avant du paquet avec un visuel de vrai dessert à la patate douce.

Kit kat à la patate

Face arrière du paquet présentant les Ingrédients et mode d’emploi. Remarquez le petit four électrique qui est le format de four le plus courant au Japon. En effet, rares sont les japonais qui ont un grand four comme en France.

Kit kat à la patate

Les minis barre de kit kat avant cuisson

Kit kat à la patate

Après cuisson. Appétissant non ? Mais est ce que cela vaut vraiment les vrais patates douces ?

Quoiqu’il en soit, étonnant non ?

Comment c’est ?

Au niveau du goût, c’est très bon mais il paraît que c’est vite écœurant. Ça se comprend.

Par contre quand je vois cela, une question me taraude : Pourquoi Nestlé, une marque des plus européennes, a-t-elle si peu d’imagination en France et une imagination si débridée au Japon ?

D’après mon élève, les français semblent sensibles à l’aspect intemporel, invariable de leur friandise préférée et refusent les modifications, les variantes, alors qu’au Japon, c’est l’aspect saisonnier qui semble l’emporter. D’où le besoin, certainement de proposer des nouveaux goûts au Japonais au fil des saisons.

Et vous qu’en pensez vous ?

Avez-vous déjà goûté à ces drôles de kitkat japonais ? Aimeriez-vous les goûter ?

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *