Comprendre la différence entre teiku et tekuru par l’exemple


Vous avez des difficultés à choisir entre teiku et tekuru pour finir vos phrases comportant une idée de direction en japonais ?

Voici quelques pistes.

En japonais, le verbe qui suis la forme en te (ou forme suspensive) des verbes peut changer en grande partie le sens du premier verbe.

Un peu comme les suffiixes anglais out, down, up, etc

Parmis ces terminaisons basés sur la forme en te, teiku et tekuru ont des sens assez proches : aller ou venir faire.

EN fait les verbes « kuru/iku » ont des aspects directionnels (dans l’espace ou le temps) d’après le point de vue de celui qui parle et apportent une nuance pas forcément traduisible en français

Voyons par l’exemple les nuances entre ces deux expressions comparé à l’absence de ses expressions.

Teiku et tekuru et leurs aspects directionnels dans l’espace

Exemple avec 帰る / kaeru

Information : 帰り kaeri et 帰って kaette sont des formes du verbe 帰る signifiant « rentrer chez soi ». (maison, ville, pays).

Imaginons Midori, une japonaise ayant passé un séjour en France et retournant plus tôt que prévu au Japon.

みどりさんは早く帰りました。
Midori wa hayku kaerimashita.

みどりさんは早く帰ってきました。
o tô-san wa hayaku kaette kimashita.

みどりさんは早く帰っていきました。
o tô-san wa hayaku kaette ikimashita.

Les trois phrases se traduisent en français par

Midori est rentrée tôt.

Pourtant les trois phrases ne signifient pas exactement la même chose.

Dans le premier cas, みどりさんは早く帰りました, on explique simplement un fait : « Midori est rentrée tôt » (plus vite que prévu)

Dans le deuxième et troisième cas, on précise qu’il y a eu un déplacement. Le choix se fait selon le point de vue du locuteur.

Dans le deuxième cas, je suis japonais et Midori rentre chez nous au Japon.

Littéralement ; « Midori est venue et est rentré tôt chez elle »

Dans le troisième cas, je ne suis pas japonais et Midori rentre au Japon.

Littéralement : « Midori est allée et est rentrée tôt chez elle »

Exemple avec 持つ / motsu

Information : 帰り kaeri et 帰って kaette sont des formes du verbe 帰る signifiant « rentrer chez soi ».

私はケーキを持っています
watashi wa kêki o motte imasu

私はケーキを持っていきます
watashi wa kêki o motte ikimasu

私はケーキを持ってきます
watashi wa kêki o motte kimasu

Ce coup-ci les trois phrases peuvent se traduire différemment en français.

La première phrase se traduit par :

je porte un gâteau

持っている (motte iru) signifie « être en train de porter ». Il s’agit de la formation du présent continue (équivalent à la forme be + verbe-ing en anglais)

La deuxième phrase par :

j’emmène un gâteau

持っていく= prendre et s’éloigner de l’interlocuteur = emmener / emporter

j’amène un gâteau

持ってくる= prendre et s’approcher de l’interlocuteur = amener/ apporter

Teiku et tekuru et leurs aspects directionnels dans le temps

Les verbes de déplacement peuvent également être utilisés dans les expressions de temps pour montrer une progression vers ou à partir du présent.

La forme en -てくる sert à exprimer une progression du passé jusqu’au présent du locuteur, tandis que la forme en -ていく exprime une progression qui commence depuis le présent et qui continuera dans le futur du locuteur.

Exemples (trouvés dans les leçons de Tae Kim)

  • 冬に入って、コートを着ている人が増えていきます。
    fuyu ni haitte, kôto wo kiteiru hito ga fuete ikimasu
    À l’arrivée de l’hiver, le nombre de gens portant un manteau augmentera (vers le futur).
  • 一生懸命、頑張っていく!
    isshôkenmei, ganbatte iku !
    Je ferais de mon mieux (dans le futur) avec tout ma bonne volonté !
  • 色々な人と付き合ってきたけど、いい人はまだ見つからない。
    iroiro na hito to tsukiatte kita kedo, ii hito wa mada mitsukaranai.
    Je suis sorti (jusqu’à présent) avec de nombreux types de personnes mais je n’ai pas encore rencontré la bonne personne.
  • 日本語をずっと前から勉強してきて、結局はやめた。
    nihongo wo zutto mae kara benkyô shite kite, kekkyoku wa yameta.
    J’ai étudié le japonais (jusqu’à présent) depuis longtemps et finalement j’ai arrêté.

 


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *