Comment apprendre le japonais à toute vitesse.


Ça y est ? Vous êtes prêt à vous lancer dans l’apprentissage du japonais ?

Peut être venez vous de découvrir un anime qui vous a fortement touché. Et vous vous êtes dit : ’je veux pouvoir voir la suite des sa sortie au Japon »

Ou bien vous avez vécu un séjour inoubliable au Japon et voudriez revivre l’expérience plus longuement.

Seulement voilà vous êtes débutant et la tache s’annonce insurmontable. C’est tellement effrayant de plonger dans un bain dont on ne connaît ni la température ni la profondeur.

Pourtant vous voulez vraiment vous sentir comme un poisson dans l’eau au Japon ou devant votre manga.

Allez ! Il faut bien se mettre dans le bain… Alors on trempe un orteil puis un autre. On les retire vite fait

Bref même avec la meilleure motivation, un tel océan de vocabulaire, de grammaire, de signes, et d’aspects culturels inconnus fait peur. On abandonne vite devant la lenteur de ses progrès.

C’est quoi que j’ai loupé ?

Quand on voit des blogueurs comme bene ou gaijinjapan, on se demande si on a pas loupé un truc. Ces personnes doivent avoir des pouvoirs magiques ou tout au moins un truc.

Ils doivent avoir trouver une astuce, un urawaza, une technique de ninja qui leur permet de jongler avec tous ces mots

Seulement voilà même si ils ont une technique secrète, une astuce, etc rien ne dit qu’elle sera valable pour vous. Vous passerez peut être plus de temps à acquérir une capacité qu’à apprendre directement le japonais.

Le mieux est donc de trouver par nous même en expérimentant et en se posant quelques questions.

Avez vous vraiment envie d’apprendre le japonais ?

En réalité, nous sommes nombreux à ne pas trop oser nous engager à fond dans l’apprentissage d’une nouvelle langue ou d’un nouvel art martial, etc.

Ce qui est normal car cela demande un gros investissement en temps et en argent.

On se dit : « Et si par hasard je n’étais pas fait pour cela ? » Et si j’étais en train de jeter de l’argent par la fenêtre ? »

Par conséquent on commence à apprendre quelque mots de japonais, mais en investissant le moins possible, juste pour voir.

On se comporte donc en touriste attiré par la nouveauté et le divertissement. Mais une fois cette phase de découverte terminée, il n’y a plus personne.

Nous sommes avides d’exploration et de découvertes mais dès que la complexité arrive l’ennui arrive aussi et on abandonne vite. Surtout si l’on n’est pas investi à fond.

Avez vous plus d’une heure par semaine à consacrer au Japonais ?

Souvent on investi un peu plus. On s’inscrit à des cours hebdomadaire structurés (CNED, MJC, association culturelle locale).

On apprend à petite dose chaque semaine. C’est lent et laborieux comme mode d’apprentissage d’une langue aussi vivante et riche que le japonais.

Ce mode d’apprentissage a plusieurs souci :

Chaque leçon est trop éloigné l’une de l’autre,

Vous devez donc être pro-actif est apprendre aussi par vous même de votre côté.

Êtes vous prêt à investir dans un stage intensif ?

Pour apprendre à toute vitesse, il ne faut pas faire les choses à moitié.

Apprendre le japonais est un véritable challenge.

Pourtant vous pourrez certainement y arriver en appliquant l’apprentissage intensif comme l’auteur de all japanese all the time qui a entièrement japonisé sa vie pour apprendre rapidement le japonais.

Il a ainsi :

  • Mis son PC, son smartphone en japonais
  • Mis son Google, facebook, twitter, etc en japonais
  • Mis que des films en japonais dans sa vidéothèque.
  • Mis que des livres en japonais dans sa bibliothèque.

Il a donc absorbé cette langue de manière intensive comme une véritable éponge. Au bout d’un an et demi il parlait couramment japonais et a pu être embauché dans ce pays.

Vous n’êtes pas obligé d’en arriver jusque là mais apprendre beaucoup pendant une courte période est plus porteur qu’un apprentissage trop fractionné.

Ensuite on maintient en pratiquant un peu tous les jours. (Regardez des animés, voyagez au Japon, etc)

Comment mettre en place un apprentissage intensif en japonais ?

Le plus critique ? Le démarrage. C’est là qu’il faut se donner au maximum. Qu’il faut attaquer sous toutes les coutures.

Vous devez :

Apprendre des senpais (des étudiants plus avancés)

Choisir plusieurs méthodes complémentaires

Fréquenter les forums, les associations culturelles.

Trouver les bons outils (feuille, stylo, exercices, etc)

Trouver un mentor, un coach, un sensei.

Et enfin et non des moindres : pratiquer très régulièrement et de manière intensive.

Changez de méthode à chaque moment de lassitude et revenez y dès que l’envie vous reprend.

Déplacez vous si possible au Japon ou dans une ville où la communauté japonaise est importante et disponible (association culturelle comme à Toulouse ou Marseille pas exemple)

Tenez ainsi le plus longtemps possible afin de prendre un maximum d’élan

Ensuite il y aura des moments où vous ressentirez le besoin de vous reposer puis des périodes de reprises. Un peu comme le font les sportifs de hauts niveaux.

Et c’est ainsi que vous devriez atteindre rapidement un bon niveau en japonais.

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *