Cas particuliers de kanji par Julien Fontanier


Les kanjis de part leur origine chinoise et leur confrontation à la langue japonaise déjà existante ont eu quelques difficultés à s’adapter pour devenir partie intégrante de l’écriture du japonais.

La plupart du temps le choix de la lecture kun ou on pour un kanji se fait selon une règle simple : kun pour les kanjis seuls et on pour les kanji composés.

Cependant il existe, non pas des exceptions, mais des cas particuliers

C’est ce que nous propose de découvrir, avec toutes les explications nécessaires pour tout comprendre, Julien Fontanier dans ce cours vidéo.

Pour en savoir plus, je vous invite à visionner cette vidéo de Julien Fontanier sur les deux lectures des kanji.

Cas particuliers de kanji

La vidéo de Julien Fontanier sur les cas particuliers de kanji

Pour aller plus loin

保存

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *