Apprendre le japonais c’est long et fastidieux ?


Apprendre le japonais, c’est long ?

Oui si vous avez l’intention d’avoir une maitrise complète du japonais. Une maitrise qui vous permettais de vous exprimer en japonais avec aisance ou de lire avec fluidité des journaux comme le Yomiuri Shinbun (le journal de pera pera penguin).

Même pour notre propre langue maternelle ce fut long et laborieux, n’est ce pas ? Passer du babillage de vos 6 mois à un discours de niveau universitaire ne c’est pas fait en un jour. Et en plus peu de francophones maitrisent réellement leur propre langue.

 

le japonais, un apprentissage long et ennuyeux ?

Apprendre le japonais, un voyage sans fin ?

Par contre apprendre le japonais pour se faire comprendre le temps d’un voyage ce n’est pas très long. Vous pouvez assez facilement parvenir à une certaine fluidité dans la conversation en quelques semaines ou quelques mois.

Une telle fluidité de conversation vous permettra de communiquer dans le monde réel (commerçants, taxis, douaniers, etc). Surtout que nous utilisons  très peu de modèles de phrases et de vocabulaire dans la vie quotidienne. En France par exemple 600 mots suffirait pour s’exprimer selon cet article.

Un livre comme le japonais tout de suite peut, par exemple, vous aider à acquérir les bases du Japonais de tout les jours en seulement 3 semaines. Un must have léger et pratique à glisser dans votre sac de voyage puis dans une de vos poches pour votre séjour au Japon. (Tester et approuver par un ami)

L’apprentissage du japonais, c’est fastidieux ?

Vouloir allez plus loin dans l’apprentissage du japonais, est-ce fastidieux ?

Avant de vous répondre permettez moi de vous posez une question :

Peut-on trouver assommant, embêtant, ennuyeux, lassant ou rébarbatif l’apprentissage d’une langue qui nous ouvre les portes d’une culture aussi riche que celle du Japon ?

Je ne pense pas.

Si vous commencez à sentir des signes d’ennui dans votre apprentissage du japonais, je vous conseille, tout simplement de changer de livre, de méthode ou de cours.

Souvent l’ennui commence quand on atteint un stade où l’assimilation se ralentit. Changer de méthode d’apprentissage vous permettra de revoir vos acquis sans forcer, tout en apprenant des nouvelles informations car aucune méthode ne propose le même plan d’apprentissage.

En plus le changement de manuel ou de méthode vous permettra de vous rendre compte de votre avancement. En effet, tout ce que vous aurez appris dans la première méthode vous permettra de mieux appréhender la nouvelle.

Profitez en aussi pour mettre en application concrète vos nouvelles connaissances en faisant une activité qui vous plaît et qui vous permettent de renforcer vos acquis. Voici une liste non exhaustive

  • Lire un manga en japonais,
  • Chanter des chansons japonaises en version karaoke
  • Feuilleter un magazine (ou un site web) sur un sujet qui vous passionne (mais en japonais).
  • Se trouver un/e corespondant/e japonais/e avec qui parler de ses passions communes
  • Trouver une réunion franco-japonaise d’échange linguistiques (surtout à Paris)

Et vous quelle est votre secret pour rendre l’apprentissage du japonais moins fastidieux ?

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *