Apprendre le japonais avec Ubuntu 12.10 Linux


Apprendre le japonais en s’aidant d’un ordinateur tournant sous un système d’exploitation GNU/Linux (dans notre cas ubuntu), c’est possible. Outre les sites web qui sont en grandes majorités multiplateformes, il existe, pour Linux, toute une gamme de logiciels concernant la langue japonaise. Entre autres pour la gestion de l’affichage des caractères, de l’insertion de caractères japonais et l’apprentissage. Voici ci dessous un extrait de la documentation francophone des utilisateurs d’Ubuntu pour vous faire une idée de l’offre logiciel.

ubuntu

Avec Ubuntu, vous pouvez lire et écrire le japonais dans toutes vos applications préférées tout en conservant le système dans la langue par défaut (le français par exemple). Les amateurs de kanjis seront donc ravis car tout fonctionne : documents, emails et internet mais aussi dictionnaire français-japonais, messagerie instantanée et jeux.

Cette page recense aussi les applications Ubuntu en rapport avec le Japon.

Pré-requis (optionnel): ajout du dépôt d’Ubuntu Japon

Le dépôt de la LoCo Team du Japon contient des paquets spécifiquement adaptés à un environnement japonais, qui sont souvent plus à jour que ceux des dépôts « officiels ». Pour les ajouter a vos sources de logiciels, il suffit de saisir les 4 commandes correspondant a votre version d’Ubuntu.

Activer l’écriture japonaise

IBus et SCIM sont des méthodes de saisie qui permettent de taper des caractères de toute langue.

via iBus

iBus est la méthode de saisie par défaut sur Ubuntu. Pour écrire en japonais avec iBus, il suffit de suivre les instructions de ce tutoriel.

via SCIM

Si iBus vous pose problème (exemple sous Ubuntu 9.10), vous pouvez utiliser SCIM à la place.

Reconnaissance d’écriture manuelle de kanjis

via tegaki

Tegaki présente l’avantage de pouvoir être utilisé avec IBus.

Pour l’utiliser, commencer par configurer la saisie japonaise via IBus (voir ci-dessus) puis installez les paquets tegaki, tegaki-ibus et tegaki-zinnia-japanese. Par exemple, en tapant ceci dans un terminal (Ctrl+Alt+T) :

sudo apt-get install tegaki tegaki-ibus tegaki-zinnia-japanese

Puis ajouter cette méthode de saisie dans les réglages d’IBus (Préférences > Méthode de saisie > Other > tegaki). Vous vous retrouvez donc avec au moins deux méthodes de saisie pour le japonais: Anthy et tegaki (plus éventuellement celles pour les autres langues que vous avez installé par ailleurs).

Pour écrire avec tegaki, activez les métodes de saisie (Ctrl+espace par défaut) puis choisissez tegaki (dans le menu IBus ou avec le racourci Alt+Shift gauche par défaut). On saisit les caractères (chiffres, hiraganas, katakanas, kanjis) dans la case de gauche, puis le prochain dans la case de droite, puis de nouveau à gauche etc…

via Kanjipad

via Scim-tomoe

Scim-Tomoe nécessite d’utiliser SCIM (et non pas iBus). Ajoutez le dépôt d’Ubuntu Japon (voir ci-dessus), puis installez le paquet scim-tomoe (add-on de SCIM) et relancez votre session pour voir apparaitre dans le menu de SCIM (clic-droit sur la barre de SCIM) la fonctionnalité « Handwriting recognition ».

Si vous n’utilisez pas une locale japonaise (tapez « locale » dans un terminal pour connaitre votre locale), il vous faudra modifier les paramètres de Tomoe, par exemple pour une locale française (fr_FR.UTF-8):

cd /usr/share/tomoe/recognizer
sudo cp handwriting-ja.xml handwriting-fr.xml

Lecture de PDF japonais

Si vous avez des problèmes pour lire des PDF en japonais avec Evince, l’installation du paquet poppler-data devrait résoudre le problème dans la majorité des cas.

Sinon essayez Xpdf (après avoir installé le paquet xpdf-japanese) ou un autre lecteur PDF.

Améliorer l’affichage des polices japonaises

Si les méthodes ci-dessous ne marchent pas (Karmic 9.10)

Cette méthode améliore nettement l’affichage du coréen et du japonais. Je vous suggère de désinstaller la police ttf-wqy-zenhei de votre système.

Si vous ne savez pas comment faire (méthode graphique):

  • Ouvrez Synaptic via le menu Système→Administration→Gestionnaire de paquet Synaptic
  • [Entrez votre mot de passe administrateur]
  • Cherchez ttf-wqy-* dans la zone de recherche.
  • Normalement vous devriez voir que ttf-wqy-zenhei est installé.
  • Supprimez la complètement de votre système.

Source: http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=1317694

Installation de MS Gothic et MS Mincho

Des polices sont déjà installées par défaut, mais elles ont un rendu discutable (pour certains « horrible »), voici comment les remplacer par les polices MS Gothic et MS Mincho qui sont des polices Microsoft (en fait de la societe Ricoh) mais sont disponibles gratuitement:

  • télécharger les polices sur ce site.
  • decompressez les archives
  • copiez les polices dans le répertoire /usr/share/fonts/truetype/ (nécessite les droits administrateur)
  • mettre à jour le cache des polices
sudo fc-cache -f -v

Note: la police MS UI Gothic peut être une bonne alternative à MS Gothic, car un peu plus large et plus facile à lire.

Modifier l’ordre des polices

  • modifiez le fichier caché .fonts.conf qui se trouve dans votre dossier personnel de façon à ce que l’ordre des police ressemble à ceci:
<?xml version="1.0"?>
<fontconfig>
 <alias>
 <family>serif</family>
 <prefer>
 <family>DejaVu Serif</family>
 <family>Times New Roman</family>
 <family>MS 明朝</family>
 <family>IPAPMincho</family>
 <family>Sazanami Mincho</family>
 <family>Kochi Mincho</family>
 <family>Bitstream Vera Serif</family>
 <family>Thorndale AMT</family>
 <family>Luxi Serif</family>
 <family>Nimbus Roman No9 L</family>
 <family>Times</family>
 <family>Frank Ruehl</family>
 <family>MgOpen Canonica</family>
 <family>AR PL SungtiL GB</family>
 <family>AR PL Mingti2L Big5</family>
 <family>FreeSerif</family>
 <family>Baekmuk Batang</family>
 </prefer>
 </alias>
 <alias>
 <family>sans-serif</family>
 <prefer>
 <family>DejaVu Sans</family>
 <family>Verdana</family>
 <family>MS ゴシック</family>
 <family>IPAPGothic</family>
 <family>Sazanami Gothic</family>
 <family>Kochi Gothic</family>
 <family>Bitstream Vera Sans</family>
 <family>Arial</family>
 <family>Albany AMT</family>
 <family>Luxi Sans</family>
 <family>Nimbus Sans L</family>
 <family>Helvetica</family>
 <family>Nachlieli</family>
 <family>MgOpen Moderna</family>
 <family>AR PL KaitiM GB</family>
 <family>AR PL KaitiM Big5</family>
 <family>FreeSans</family>
 <family>Baekmuk Dotum</family>
 <family>SimSun</family>
 </prefer>
 </alias>
 <alias>
 <family>monospace</family>
 <prefer>
 <family>DejaVu Sans Mono</family>
 <family>Courier New</family>
 <family>MS ゴシック</family>
 <family>IPAGothic</family>
 <family>Sazanami Gothic</family>
 <family>Kochi Gothic</family>
 <family>Bitstream Vera Sans Mono</family>
 <family>Andale Mono</family>
 <family>Cumberland AMT</family>
 <family>Luxi Mono</family>
 <family>Nimbus Mono L</family>
 <family>Courier</family>
 <family>Miriam Mono</family>
 <family>FreeMono</family>
 <family>AR PL KaitiM GB</family>
 <family>Baekmuk Dotum</family>
 </prefer>
 </alias>
 <match target="font" >
 <edit mode="assign" name="embeddedbitmap" >
 <bool>true</bool>
 </edit>
 </match>
</fontconfig>
  • Relancez votre session. L’affichage des polices japonaises devrait être beaucoup plus sympathique à présent!
  • Pour finir, allez dans le menu Système → Préférences → Apparence → onglet Polices , cochez le « Lissage sous-pixel (LCD) », puis cliquez sur le bouton « Détails » et dans la nouvelle fenêtre choisissez Optimisation Totale.

Autres polices japonaises

Il existe des polices japonaises installables en 1 clic: par exemple vous pouvez installer les paquets ttf-kochi-gothic ttf-kochi-mincho ttf-sazanami-gothic ttf-sazanami-mincho ttf-umefont ttf-mona. Pour en trouver d’autres, il suffit de saisir le mot-clé « japanese » dans votre gestionnaire de paquets.

Encodage des caractères pour Internet

Lorsque vous naviguez sur internet, il est possible que des pages japonaises n’affichent que des caractères inconnus et que les accents sur les pages françaises soient perdus. De même pour les emails. Pas de panique, c’est un simple réglage d’encodage des caractères. Dans le menu Affichage → Encodages des caractères du navigateur ou du client email, changer l’encodage. En général Unicode UTF-8 fonctionne bien. Essayer un autre en cas de besoin.

Le japonais avec LibreOffice

Ecrire en japonais avec LibreOffice s’effectue selon la méthode décrite ci-dessus.

Vous pouvez également définir la police japonaise par défaut.

Sous Writer : Outils → Options → LibreOffice → Polices

Sous Impress cette option n’est pas disponible, il est préférable de créer un modèle :

1. Ouvrir une nouvelle présentation et passer en mode masque : affichage → masque → masque des diapos

2. Définir la police par défaut : F11 pour les styles, modifier le style « standard » selon vos souhaits.

3. Enregistrer ce fichier en tant que modèle de présentation dans le répertoire des modèles… A trouver !

4. Créer une nouvelle présentation selon le modèle personnel défini… et la police par défaut apparaît.

L’utilisation des modèles sous Impress n’est pas aisée au début, se renseigner sur les forums dédiés.

Applications utiles pour le japonais

Traduction instantanée dans Firefox et Thunderbird

Rikaichan pour Firefox

Rendez-vous sur la page officielle de Rikaichan et installez « The main extension » ainsi que le « Japanese-French Dictionary ». Dans l’onglet Outils de Firefox apparait alors Rikaichan qui une fois activé, vous donnera instantanément la traduction des mots japonais au-dessus desquels vous passez votre souris! 8-)

Rikaichan pour Thunderbird

Il suffit d’installer dans Thunderbird les mêmes fichiers que pour Firefox. Cependant, il vous faudra d’abord télécharger les 2 fichiers, puis les installer via le menu Outils → « Modules complementaires » de Thunderbird.

Japanese Integrated Learning Tool pour Libre/Open Office Writer

Dictionnaire Stardict

Stardict offre une large panoplie de dictionnaires dont des dictionnaires français-japonais et anglais-japonais. L’installation est détaillée sur la page Stardict.

L’option scan de Stardict permet d’obtenir des traductions directes en lisant un document. Très pratique elle évite de faire un copier coller dans le dictionnaire.

Pour des termes techniques, le dictionnaire Jdic semble assez complet.

Lexiques japonais-français (environ 40 000 entrées)

Les lexiques japonais-français (environ 40 000 entrées rédigées par des traducteurs professionnels et des enseignants de France, du Québec et du Japon) sont accessibles dans le dictionnaire UbuntuDico et sous Firefox via le module Dictionary Tooltip. Pour l’installation, voir ce billet.

Logiciels d’apprentissage du japonais

Jeux japonais

Les japonais sont friands des jeux suivants (la plupart sont en fait des jeux venant de Chine): Jeu de Go, Mahjongg, dames chinoises (KCC).

Voir aussi

Source : http://doc.ubuntu-fr.org/japonais#logiciels_d_apprentissage_du_japonais

Crédit photo : Dessiné par Hiroshi Seo, un japonais talentueux, ce manga a le mérite d’être original. Ce manga de quelques pages a été traduit et on peut le télécharger ici au format pdf et ici pour les sources (des fichiers que l’on peut lire sous Gimp).

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *