Akasatana – Ordre alphabetique des dictionnaires japonais


En France, quand on recherche dans un dictionnaire, on sait que les mots sont classés dans l’ordre alphabétique. Cependant il n »y a pas d’alphabet au Japon. Alors comment font les japonais pour trouver un mot dans un de leurs dictionnaires ? Tout simplement grâce au système de classement akasatana qui correspond à un ordonnancement figée des syllabes du japonais.

le AKASATANA :

 い
 き  く  け  こ
 さ  し  す  せ  そ
 ち  つ  て  と
 ぬ
 よ
 れ  ろ

Comme vous pouvez le voir, Le nom AKASATANA provient tout simplement de la lecture des premiers kanas de chaque ligne.

L’ordre des mots dans un dictionnaire est donc a,e,i,o,u,ka,ki,ku,ke,ko,sa,… et ainsi de suite comme dans le tableau des hiraganas ci dessus. Les katakana sont classés exactement de la même façon.

Les dictionnaires japonais ont dont leur contenu classés en respectant la place dans l’akasatana de chacun des hiragana composant les mots. En commençant par le premier .

Exemples :

  • aka est avant midori (a avant mi)
  • ao est avant aka (o devant ka)

Les kanas avec des diacritiques ou de petit format sont assimilés aux kana de base pour le classement. Si deux mots ont les mêmes kana de base, la priorité est donnée au kana simple, puis à celui avec le diacritique dakuten (« ), puis à celui avec le diacritique handakuten (°), puis à celui de petite taille (le っ de きって par exemple). Les katakanas et les hiraganas sont traités de la même façon pour le classement (hiragana avant katakana en cas d’homophone).

Ce n’est donc pas :

かい かぎ がいこく くま

mais bien

かい がいこく かぎ くま

Autres exemples de suite de mot dans l’ordre Akasatana

  • こえ ー コーヒー ー こおり
    voix – café (le – est considéré comme étant le même que le son voyelle qu’il rallonge donc koofii) – glace
  • こたえる ー ごちそう ー こちら
    répondre – festin – par ici

Il existe en parallèle un autre système de classement des mots japonais. Un système bien plus poétique vu qu’il s’agit d’utiliser un poème nommé IROHA. Ce très joli et célèbre poème japonais est un pangramme (c’est à dire que toutes les lettres possibles sont utilisées) composé avec les 50 signes (phonèmes) du japonais (dont les kanas anciens comme wi ou wu).

Voici à quoi ressemble ce poème :

い ろ は に ほ へ と
ち り ぬ る を
わ か よ た れ そ
つ ね な ら む
う ゐ の お く や ま
け ふ こ え て
あ さ き ゆ め み し
ゑ ひ も せ す
Iro ha nihohe to
tirinuru wo
Wa ka yo tare so
tune naramu
Uwi no okuyama
kehu koete
Asaki yume misi
wehi mo sesu

On reparlera du iroha plus en détails prochainement.

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

2 Replies to “Akasatana – Ordre alphabetique des dictionnaires japonais”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *