10 conseils pour apprendre le japonais


Apprendre le japonais, ce n’est pas forcément évident.

Vocabulaire, kanji, grammaire, prononciation…

Voilà toute une panoplie de difficultés qui font souvent peur avant même d’avoir commencé!

Pourtant, l’apprentissage d’une langue comme le japonais est source d’enrichissement personnel et peut vous permettre d’ouvrir de nombreuses portes professionnelles.

Je vous livre mes 10 conseils pour vous faciliter l’apprentissage de la langue japonaise.

1. Plus tôt on se met au japonais, mieux c’est !

Eh oui, c’est bien connu, on apprend beaucoup plus facilement quand on est jeune. Alors pourquoi repousser toujours à plus tard l’apprentissage du japonais ?

De plus, l’apprentissage d’une langue comme le japonais est comme une gymnastique pour le cerveau. Il se développe mieux et s’entretient mieux. Un cerveau bien entraîné est source de facilités dans d’autres domaines par la suite.

2. Rien de mieux que l’immersion totale au Japon !

Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas partir six mois au Japon? Eh oui, rien de mieux pour faciliter l’apprentissage du japonais que de côtoyer des japonais! Cela vous permettra d’acquérir la musicalité de la langue et des expressions de la vie quotidienne pas forcément recensées dans les livres.

3. Regardez des animes, des films ou des dramas en VO !

Bien sûr, il n’est pas forcément évident de pouvoir partir quelques mois au Japon.

Heureusement d’autres solutions existent pour s’immerger au mieux dans la culture japonaise.

Comme par exemple regarder des animes, des films ou des dramas en Version Originale Sous-Titrée.

Cela permet de former son oreille à la musicalité du japonais et également de découvrir certaines expressions courantes.

 

4. Apprenez des phrases et non pas des mots !

Apprendre de simples listes de mots n’est pas forcément la bonne méthode.

En effet, il est souvent difficile de les réutiliser dans le bon contexte.

Et vous vous rendrez vite compte à quel point le contexte est important dans la langue japonaise.

C’est pourquoi il est préférable de se familiariser avec des phrases entières afin de se projeter dans une situation en particulier: c’est plus facile à retenir et à réutiliser par la suite.

C’est un peu le principe de la méthode Le Japonais sans Peine d’assimil , par exemple.

5. Répétez, répétez, répétez !

Avec un minimum de 15 minutes par jour vous retiendrez plus facilement le mécanisme de la langue. En effet, apprendre c’est bien, mais l’important est de retenir!

Rien ne sert de faire 1h30 de japonais par semaine sur une seule journée.  Le cerveau se comporte comme un muscle quand il s’agit de mémoriser.

C’est pourquoi la meilleure façon de retenir est la répétition.

Réécoutez et relisez plusieurs fois les mêmes leçons, cela vous aidera à maîtriser la langue japonaise sur du long-terme.

Le mieux étant de relire la leçon de la veille, de s’entraîner sur la leçon du jour et enfin de lire la leçon du lendemain.

Le fameux trio de l’étudiant japonais : fukushû, renshû, yoshû (réviser, s’exercer, préétudier)

Si vous utilisez la méthode assimil cela signifie relire la leçon de la veille, bien lire la leçon d’aujourd’hui (anecdotes, exercices, etc) et survoler la leçon du lendemain.

6. Ne stressez pas sur les règles de grammaire

Je ne dirais pas que les règles de grammaire ne sont pas importantes.

Cependant, le principal est de comprendre de façon général comment fonctionne le japonais afin de s’exprimer sans trop d’erreur et de ne pas avoir peur de se tromper à chaque fois

Les règles de grammaire japonaises sont parfois délicates mais commencer à stresser dessus est une erreur.

L’expérience, à travers la lecture et la pratique, sera votre meilleur livre de grammaire.

7. Pratiquez!

Et pour acquérir de l’expérience, la solution est la même quelque : La pratique

C’est en pratiquant le japonais que l’on apprend le japonais.

Donc une fois que les bases ont été acquises, à travers des livres ou des cours, la suite de l’apprentissage du japonais consiste à se lancer et donc à lire, à écrire et à parler!

Si vous avez au sein de votre réseau des amis japonais c’est parfait.

Sinon, tentez de vous inscrire sur des forums franco-japonais, des groupes facebook sur la langue japonaise, des sites d’échange de correspondant, etc.

Allez, si cela existe près de chez vous, dans des réunions organisées par des associations culturelles franco-japonaises afin d’y rencontrer des japonais.

Un peu de courage pour une grande satisfaction, c’est un bon deal, n’est-ce pas ?

Vous pouvez aussi pratiquer la langue japonaise avec un professeur en face à face, par téléphone ou par skype.

Eh oui, la pratique est la clé de la réussite!

8. N’ayez pas peur de faire des erreurs !

Même si vous étudiez consciencieusement, les erreurs du débutant sont inévitables.

Cependant, il ne faut absolument pas se focaliser sur ces dernières et appréhender les discussions. Le principal est de vous faire comprendre et vos interlocuteurs vous corrigeront au fur et à mesure.

C’est en osant pratiquer ce que l’on a appris, quitte à faire des erreurs, que l’on apprend vraiment.

Alors jetez-vous à l’eau!

Même si on ne vous comprend pas à tous les coups et que vous rencontrez deux ou trois petits moments de solitude, vous en sortirez grandis.

Amusez-vous !

9. Fixez-vous des objectifs.

L’apprentissage du japonais peut sembler long et fastidieux. Même si il y a toujours moyen d’égayer cet apprentissage,  il est important d’être rigoureux.

Se fixer des objectifs, afin de facilitez la mémorisation, est primordial. L’idéal étant de vous faire aider par un logiciel comme Anki qui vous permet de façon quasi automatique de planifier votre charge de travail.

Deux jours par semaine pendant 1h, réservez-vous un créneau afin de pouvoir préparez vos objectifs et prévoyez 15 minutes de leçons par jours . Marquez-le dans votre planning et n’y touchez plus. Ce moment doit devenir votre rituel.

10. Diversifiez votre apprentissage

Lisez des mangas en japonais, regardez des films de Kitano en VO, parlez avec vos amis du Japon, changez de méthode de japonais (il en existe plein), etc …

Peu importe la manière, le principal est que vous preniez plaisir à apprendre la langue.

 

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *