10 animaux sauvages japonais les plus épatants – la grue japonaise


La grue du Japon (Grus japonensis) est un grand et splendide échassier que l’on trouve en Sibérie, en Mongolie, au Nord-Est de la République populaire de Chine, en Corée ainsi qu’au Japon évidemment.

Cette grue est si grande qu’elle fait partie des 10 plus grands oiseaux du monde.

Il faut dire que les plus grands individus font tout de même 1m50 de haut pour 2m50 d’envergure.

Au Japon, elle est nommée tancho.

On pourrait écrire son nom avec les kanjis 丹頂 (ou « sommet vermillon ») qui est son nom d’origine chinoise cependant l’usage du katakana (habituellement utilisé pour les mots d’origine occidentale) est aujourd’hui plus courant.

On écrit donc son nom ainsi : タンチョウ.

La grue est un animal important pour le Japon car il symbolise la longévité, la vie éternelle. Un nom qui lui vient de la mythologie taoïste où elle est souvent représenté portant les immortels sur leur dos.

C’est pour cela que cet oiseau est très présent dans le folklore japonais comme par exemple dans le conte de « la grue reconnaissante ». Un conte où une grue vient en aide à l’homme qui l’a sauvé d’un piège.

La grue du Japon sert aussi de modèle à un des origamis traditionnels les plus connus.

Ce pliage est souvent réalisé pour la fête de Tanabata pour servir de pont aérien symbolique entre les amoureux de la légende.

La tradition veut aussi que quiconque plie mille grues de papier voit son vœu exaucer.

La Grue du Japon est abondamment représentée sur peintures et dessins. Son plumage blanc et noir et sa crête rouge en font un sujet idéal pour les artistes-peintre.

de Watanabe Shuseki

de Hara Zaichū

Crédit photo : commons.wikimedia

保存

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *