日本の龍 (日本の竜) « NIHON NO RYUU » « LES DRAGONS DU JAPON » (Quatrième Partie)


Avec l’apport des divinités chinoises dont certaines furent incorporées dans la mythologie japonaise par le biais du bouddhisme, on retrouve exactement les mêmes Rois-Dragons chinois ou 龍王 « Longwang » dont les noms ont tout simplement été « japonisés » :

Au Japon, les Rois-Dragons (Hachidairyûô) sont au nombre de huit, correspondant aux directions cardinales et collatérales. Ils ont été reconnus spécialement importants et, par conséquent, de sang royal.

Dans les représentations ils sont en général ramenés à une seule image, celle du roi des dragons Nanda (Nanda Ryûô). Ils sont mentionnés dans de nombreux livres, dont le Sūtra du Lotus. Certaines chapelles leur sont consacrées au Japon, ainsi que certains centres de pèlerinage, comme celui du mont Ikoma près de Nara.

Bien qu’ils demeurent au fond des étangs, des gouffres, ou des grottes, leur palais (Ryugu) est situé au fond de l’océan. Selon la tradition, leur puissance résiderait dans un joyau sphérique qu’ils tiennent dans une de leurs pattes.
On les représente soit sous l’aspect de dragon, soit sous celui d’humain, combinant parfois ces deux facettes, le corps animal posant alors sur celui d’un dignitaire humain richement paré. Celui-ci tient dans les mains une corbeille remplie de coraux, symbolisant les trésors de la mer, ses pieds reposant sur une feuille de lotus renversée, elle-même posée sur un rocher.

Selon certaines traditions, il n’existe qu’un kami-dragon, responsable de la pluie, et vivant dans son palais sous-marin. Il est appelé est Ryujin, « être lumineux ».

3 bis) 四龍王 « SHIRYUUŌ » « LES QUATRE ROIS-DRAGONS » :

1) 敖廣/敖光 « GŌKŌ » (Aoguang), « LE FIER SPACIEUX/ FIER DE LUMIÈRE », Roi-Dragon des Mers de l’Est de couleur azur ou bleue ;

C’est dans le palais de Aoguang que Songoku (le roi-singe) a récupéré le bâton magique.

2) 敖欽 « GŌKIN » (Aoquin), « LE FIER RESPECTUEUX », Roi-Dragon des Mers du Sud de couleur rouge ou vermillon ;

Au Japon on l’appelle aussi 赤龍(せきりゅう, sekiryû), le dragon rouge

3) 敖閏 « GŌJUN » (Aorun), « LE FIER ENTRE TOUS », Roi-Dragon des Mers de l’Ouest de couleur blanche ;

4) 敖順 « GŌJUN » (Aoshun), « LE FIER DE DROITURE », Roi-Dragon des Mers du Nord de couleur noire.

source wikipedia

保存

保存

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *