日本の龍 (日本の竜) « NIHON NO RYUU » « LES DRAGONS DU JAPON » (Onzième et dernière Partie)


日本の龍 (日本の竜) « NIHON NO RYUU » « LES DRAGONS DU JAPON »
(Onzième et dernière Partie) :

竜の起源 « RYUU NO KIGEN » « LES ORIGINES DU DRAGON »

[…] « Lorsque les moines bouddhistes venus de tous les coins de l’Asie apportèrent avec eux leur foi au Japon, ils transmirent de la même manière les histoires et les légendes de Serpents et Dragons venant directement de la mythologie hindouiste et bouddhiste. L’exemple le plus notable est celui des ナーガ ( 龍王) « Nāgāraja » «les Rois-Serpents » »[…] (d’après une traduction de l’article « Japanese dragon » de Wikipédia)

Les « Nāgāraja » qui étaient des créatures dont la partie supérieure était humaine et la partie inférieure serpentine, devinrent par la suite les « Rois-Dragons » de la mythologie chinoise, sous l’appellation des 龍王 (龙王) « Longwang » qui en firent soient d’énormes serpents à tête de lion barbu avec des bois de cerf ou des cornes muni de quatre pattes griffues (établissant ainsi à jamais l’iconographie de ceux-ci), soient des êtres à l’apparence mi-humaine, mi reptile habillés comme des notables chinois. Ils étaient les gardiens d’une pierre précieuse ou perle appelée « Cintamani » en Inde, 如意珠 « Ruyizhu » qui devint « Nyoiju » chez les Japonais. Même leurs Palais, les fameux 龍宮 « Ryūgū » sont directement inspirés des 龍宮 « Longgong » chinois.

Le dragon qui était déjà le symbole du pouvoir de l’Empereur de Chine devint naturellement celui de l’Empereur du Japon et son image se perpétua partout sur l’archipel, multipliant les temples, les lieux de cultes et les endroits spécifiques liés directement à ces animaux fabuleux. Aujourd’hui, il est non seulement le symbole de la longévité, mais aussi celui de la protection et est généralement de bon augure (à de rares exceptions près).

Voilà, j’espère que ce sujet vous aura autant passionné que moi et vous aura permis d’apprendre de nouvelles choses comme ce fut mon cas. Pour ceux qui voudraient avoir de plus amples détails les concernant eux ou les légendes s’y rattachant, je vous conseille de lire les ouvrages de référence les concernant ou les liens que je vous ai laissés dessous chaque publication.

Bien à vous, lecteurs de ce site, fan facebook et membres des groupes japanophiles et d’autres

Larkanj

保存

保存


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *