チビ(ちび) « Chibi ou l’art de « prendre la grosse tête » ! (troisième partie)


chibi17Un autre anime a usé de ce genre, c’est le fameux シティーハンター « Shitī Hantā » (City Hunter) alias «Nicky Larson ». On y voit le héros principal, « Ryō » prendre tour à tour l’apparence d’un beau jeune homme et tout d’un coup, alors que c’est censé êtrechibi16

quelqu’un de sérieux dans son métier (tueur professionnel), changer ses traits jusqu’à les déformer (gros yeux, grosse bouche) façon « kawaii »et carrément devenir parfois lui aussi « chibi » (en particulier l’épisode où il rencontre son ami et ancien partenaire, « Mick Angel »).

chibi19

 

 

 

Cette mode décrédibilise le personnage, qu’il soit gentil ou foncièrement méchant, on ne peut s’empêcher de l’aimer lorsqu’il prend cette forme particulière enfantine ; et c’est là le génie japonais je trouve.

 

chibi11chibi12

chibi14chibi13

larkanj

 

保存

保存

保存


De larkanj

Dessinateur de BD et passionné de langue japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *