Grammaire japonaise – ひらがな – Hiragana – Tae Kim


Que sont les hiragana?

Les hiragana forment l’alphabet phonétique (syllabaire) japonais de base. Ils représentent chaque son dans la langue japonaise. Par conséquent, vous pouvez théoriquement écrire tout en hiragana. Cependant, parce que le japonais est écrit sans espace entre les mots, ceci créera un texte pratiquement indéchiffrable.

Voici un tableau des hiragana et de sons similaires des prononciations françaises des consonnes-voyelles. On le lit de haut en bas et de la droite vers la gauche, comme on peut le trouver dans la plupart des livres japonais. En japonais, tracer les traits dans le bon ordre et dans la bonne direction est très important, particulièrement pour le kanji. Puisque les lettres manuscrites sont légèrement différentes des lettres dactylographiées (comme le « a » une fois dactylographié peut sembler assez différent) vous pourrez trouver une source telle qu’un site Internet ou un manuel qui montrera comment écrire les caractères. Je dois également souligner l’importance d’apprendre correctement comment prononcer chaque son. Puisque chaque mot dans le Japonais se compose de ces sons, il est important d’avoir une prononciation correcte des syllabes afin d’éviter toute erreur qui feraient prendre de mauvaises habitudes.

 

 

Tableau des hiragana 1
n w r y m h n t s k
a
ゐ*
(chi)

(shi)
i

(fu)

(tsu)
u
ゑ* e
o

* = obsolète (n’est plus utilisé)

 

Les hiragana ne sont pas trop durs à maîtriser ou à enseigner et en conséquence, il y a une variété de sites Internet et des programmes libres qui sont déjà disponibles sur le Web. Je vous invite fortement à aller sur ces sites Internet pour écouter les prononciations de chaque caractère. Les sections appropriées sont de 2.1 à 2.11. Je suggère également de vous enregistrer vous-même et comparer les sons pour vous assurer d’avoir une prononciation correcte.

En pratiquant l’écriture des hiragana à la main, il faut garder à l’esprit que la direction et l’ordre des traits ont leur importance. Là, j’ai souligné, mis en italique, grossi, et accentué ces mots pour vous montrer à quel point c’est essentiel. Faites-moi confiance, vous découvrirez par la suite pourquoi quand vous lirez les notes gribouillées par d’autres personnes.
La seule chose qui vous aidera est que tout le monde écrit dans le même ordre et ainsi le « débit » des caractères est assez normalisé. Je vous recommande fortement de prêter une attention particulière à cet ordre des traits pour ne pas rapidement tomber dans de mauvaises habitudes. Cliquez sur l’image ci dessous pour voir un tableau des kanas avec des flèches et des numéros montrant l’ordre correct des traits.

Notes
  1. Excepté pour 「し」、「ち」、「つ」、et 「ん」、vous pourrez obtenir la façon de prononcer chaque syllabe en combinant la consonne de la rangée supérieure à la voyelle de la colonne droite. Par exemple, 「き」 deviendra / ki / et 「ゆ」 deviendra / yu / et ainsi de suite.
  2. Aller sur ce site Internet pour écouter la prononciation de chaque caractère. Les sections appropriées sont de 2.1 à 2.11.
  3. Comme vous pouvez le voir, tous les sons ne ressemblent pas à notre système de consonances. Comme il est écrit dans la table, 「ち」 est prononcé « chi » (comme dans chiken en anglais) et 「つ」 est prononcé « tsu ».
  4. Le son / r / ou / l / en Japonais est presque semblable au « l » français. Il implique plus un roulement en tapant son palet avec sa langue. Prêtez une attention particulière à toute cette colonne.
  5. Prêtez également une attention particulière à la différence entre / tsu / et / su /.
  6. Le caractère 「ん」 est un caractère spécial car il est rarement utilisé par lui-même et ne possède pas vraiment de son. Il est attaché à un autre caractère pour lui donner un son / n /. Par exemple, 「かん」 devient ‘kan’ à la place de ‘ka’, 「まん」 devient ‘man’ à la place de ‘ma’, et ainsi de suite.
  7. Vous devez apprendre l’ordre et la direction corrects des traits! Voyez l’image ci dessus ou cliquez ici pour l’ouvrir en grand

Les diacritiques des syllabaires

Une fois que vous avez mémorisé tous les caractères de l’alphabet hiragana vous avez terminé d’apprendre l’alphabet mais pas tous les sons. Il y a cinq sons possibles de plus qu’il est possible de réaliser par l’ajout de signes diacritiques : 2 petits traits semblables à un double guillemet appelé dakuten (濁点) ou un petit cercle appelé handakuten(半濁点). Il s’agit, en quelque sorte de syllabes dérivées.

Toutes les combinaisons possibles avec les diacritiques sont dans le tableau suivant.

 

Syllabes dérivées
pb d z g
a

(ji)

(ji)
i

(dzu)
u
e
o

 

 Notes

  1. Allez à nouveau sur ce site Internet pour écouter la
    prononciation de ces nouveaux sons. Les parties appropriées sont à la fin des sections 2.2, 2.3, 2.4, et 2.6.
  2. Notez que 「ぢ」 à un son pratiquement identique à 「じ」 et les 2 sont prononcés comme / ji /, alors que 「づ」 est prononcé comme / dzu /.

Le petit 「や」、「ゆ」、et 「よ」

Vous pouvez également combiner une consonne avec un son / ya / yu / yo / en attachant un petit 「や」、「ゆ」、ou 「よ」 à chaque syllabe en / i /.

 

Toutes les combinaisons possibles avec un petit や、ゆ、et よ
p b j g r m h n c s k
ぴゃ びゃ じゃ ぎゃ りゃ みゃ ひゃ にゃ ちゃ しゃ きゃ ya
ぴゅ びゅ じゅ ぎゅ りゅ みゅ ひゅ にゅ ちゅ しゅ きゅ yu
ぴょ びょ じょ ぎょ りょ みょ ひょ にょ ちょ しょ きょ yo

 

Notes

  1. Le tableau ci-dessus est identique à celui d’avant. Les consonnes supérieures sont combinées au son des voyelles du côté droit. Ex: きゃ = kya.
  2. Allez à nouveau sur ce site Internet pour entendre la prononciation de ces nouveaux sons. L’auteur a décidé d’inclure 「ぢゃ」、「ぢゅ」、et 「ぢょ」 mais ces combinaisons ne sont actuellement jamais utilisées, on utilisera plutôt 「じゃ」、「じゅ」、et 「じょ」.
  3. Notez en outre que 「じ」 etant prononcé / ji /, tous les sons des petits 「や」、「ゆ」、「よ」 sont différents de leur représentation écrite / jya / jyu / jyo /.
  4. La même chose peut être appliqué à 「ち」 qui devient / cha / chu / cho / et 「し」 qui devient / sha / shu / sho /. (Bien que discutable, ils peuvent être aussi écrits comme / sya / syu / syo /.)

Le petit 「つ」

Le petit 「つ」 est inséré entre 2 caractères pour porter le son de la consonne du second caractère vers le son de la fin du 1er caractère. Par
exemple, si vous insérez un petit 「つ」 entre 「び」 et 「く」 pour faire 「びっく」, le son (de la consonne ku) / k / sera porté vers le son de la
fin du 1er caractère pour produire « bikku ». De même, 「はっぱ」 donne « happa », 「ろっく」 donne « rokku » ainsi de suite. Voila un exemple pour illustrer la différence entre la prononciation de 「もと」 et 「もっと」.  Et au cas où vous vous demanderiez si ce sont des mots réels et bien oui et tous deux signifient différentes choses :

 

Notes

  1. Un petit 「つ」 est utilise pour porter le son de la consonne du second caractere vers le son de la fin du 1er caractere. Ex: 「がっき」 = « gakki ».
  2. Écoutez ce fichier ogg pour entendre la différence entre 「もと」 et 「もっと」.
  3. L’addition d’une autre consonne crée presque toujours un son caractéristique de coupure. Mais assurez-vous que vous coupez avec la bonne consonne (la consonne du deuxième caractère).

Les voyelles longues

Pfiou ! Vous y êtes presque. Dans cette dernière partie, nous allons aborder les voyelles longues qui prolonge simplement la durée d’un son de voyelle. Vous pouvez prolonger le son des voyelles d’un caractère en ajoutant « う » ou « い » ou encore « あ » en accord avec la voyelle suivant ce diagramme.

 

Les voyelles longues
Son de voyelle Allonger par
/ a /
/ i / e /
/ u / o /

 

Par exemple si vous voulez créer un allongement de voyelle à partir de 「か」, vous devrez ajouter 「あ」 pour créer 「かあ」. D autres exemples : 「き → きい」, 「く → くう」, 「け → けい」, 「こ → こう」, 「さ → さあ」 et ainsi de suite. La raison a ceci est fort simple. Essayer de dire 「か」 et 「あ」 séparément. Dites les maintenant successivement aussi vite que possible. Vous pourrez noter assez rapidement que le son produit est plus proche de /ka / allongé que de / ka / tout seul. Vous pouvez essayer cet exercice avec les autres sons de voyelle si vous voulez. Essayez de vous souvenir que vous êtes, en fait, en train de prononcer deux caractères avec
des frontières mélangées. En fait, vous pouvez ne pas avoir besoin de
penser aux longues voyelles en prononçant simplement rapidement les lettres
ensemble pour obtenir le son correct. De plus, alors que / ei / peut être considéré comme un son long de voyelle, je pense que la prononciation est meilleure si / e / et / i / sont prononcés
séparément.

Il est important de s’assurer de garder le son d’une voyelle assez longtemps car vous pouvez dire des choses comme « ici » (ここ)au lieu « lycée » (こうこう) ou encore « femme d’age moyen » (おばさん) au lieu de « grand-mère » (おばあさん) si vous ne les allongez pas correctement!

Il y a de rares exceptions où un son de voyelle / e / est allongé en ajoutant 「え」 ou un son de voyelle / o / est allongé par 「お」. Voici quelques exemples 「おねえさん」、「おおい」、et 「おおきい」. Prêtez un attention particulière à ces exceptions il n y en a pas beaucoup.

保存

保存


De Mikael Plasse

Mikaël est le fondateur et le rédacteur en chef du blog j'aime le Japon et du blog apprendre le Japonais. Après plusieurs années d'études en langue japonaise en autodidacte ou à l'Université, il a eu envie de partager sa passion et son expérience avec les francophones intéressés par l'apprentissage ou l'enseignement du japonais. Mon profil google plus : Mikael Plasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *